mardi 2 octobre 2012

Karabistouille


J'ai tout faux. Je me suis totalement fourvoyé. J'ai eu le malheur de croire que le handball était au dessus de tous ces travers extra sportifs qui gangrènent le football ou autre jeu de balle. Passionné de football j'ai inscrit mon fils depuis 5 ans dans un club de handball pour m'éviter la bêtise humaine sur et en dehors des terrains de foot. Pour ne pas entendre les mamans ou les papas insulter des enfants au détour d'un match de quartier ou dans le village voisin. Pour ne pas les voir croire que leur fiston sera un jour une star du ballon rond avec des salaires à 6 zéros. J'ai eu la naïveté de penser que les handballeurs avaient un cerveau, une éthique, une envie, un plaisir de jouer plus important que d'autres enfants gâtés par le sport. Et voilà que toutes mes théories, toutes mes certitudes s'effondrent comme un château de cartes quand je m'entends expliquer à mon fils de 12 ans comment on se retrouve en prison quand on parie 5000 euros sur la défaite de sa propre équipe ! Il ne comprend pas tout, il s'interroge, il doute de joueurs dont il a les autographes, les posters, le maillot bariolé de signatures. "Et Guigou, hein papa ? Guigou il y est en prison ?". Non fiston, apparemment non mais je ne peux jurer de rien, même pour te consoler. La batterie d'avocats est en ordre de marche avec sa cohorte de déclarations révoltantes. En première ligne le fameux Dupond Moretti, le fils de Maitre Collard, le nouveau chantre de l'impunité. Avec lui on touche au summum de la mauvaise foi. Il fait très bien son travail et nul ne doute qu'il arrive à faire blanchir ses riches clients des soupçons de match arrangé mais moralement il est déjà dépassé. La morale a pris le pas sur le droit et ces crapules ont heureusement déjà perdu. Perdu leur boulot, perdu leurs contrats publicitaires, perdu leur honneur, perdu la considération des gens, gaspillé en 2 mois leur titre olympique et même leurs compagnes blondes décérébrées ! Cette justice là passe toujours. Elle est insidieuse, redoutable et implacable. Il ne reste qu'elle pour sanctionner durement ces imbéciles. Elle est portée et amplifiée par la déferlante médiatique. Omniprésente déferlante cathodique que certains réprouvent quand elle leur déplaît mais recherche quand elle n'est pas là. Ils ont cassé leur beau jouet, ils ont brisé une des plus belle chose qui soit : vivre de leur passion. 
Samedi mon fils joue justement contre le MAHB avec son équipe de -14 ans. Il espère gagner mais heureusement ce sera dur : seuls les "grands" du MAHB rentrent sur le terrain pour perdre leur match, pas les enfants. 

2 commentaires:

Tagadagascar a dit…

La question que je me pose : pourquoi aller parier 5 ou 7 000 euros pour en gagner 20 000 quand leurs salaires (et autres revenus tirés des contrats publicitaires) doivent leur rapporter autant chaque jour? (heure?? minute?!?).

newsmoos a dit…

C'est précisément la question que tout le monde se pose !
Misère .....