dimanche 24 juin 2012

Télé réalité

Samedi soir l'équipe de France de football a perdu son 1/4 de finale de l'Euro contre l'Espagne 2-0. Rien d'illogique footballistiquement parlant mais très révélateur quand à l'état de la société française. En 1998 la victoire en coupe du monde nous avait fait croire à une France unie, black, blanc ,beur, fière d'elle même, de sa réussite. Un feu de paille envolé depuis longtemps et dont le plus bel exemple a été le mondial 2010, son célèbre bus, et donc cette semaine, une pathétique équipe de France. Nos chers  jeunes footballeurs gâtés pourris ne font que reproduire les comportements que nous croisons tous les jours au quotidien dans notre chère société française, au travail, dans la rue, dans les médias : un irrespect total des autres, des collègues de travail, des personnes ayant autorité morale, des anciens, des règles.  Des comportements exacerbés par leur statut de pseudo stars richissimes. Une espèce de mépris permanent véhiculé par des attitudes de "banlieue" très à la mode. Tous les jours les jeunes prennent un malin plaisir à copier ces dégaines, ces codes vestimentaires ou verbaux qui les abaissent au rang de demeurés. Passé tout d'abord le jeu d'une telle attitude, arrive rapidement l'arrogance, la bêtise, la provocation. Si nous ne sommes pas là pour leur expliquer que ce n'est pas une habitude de parler ainsi ou un comportement normal d'agresser l'autre en permanence, ils pensent rapidement être légitimes et sont confortés dans l'idée que ça leur donne une prestance, une présence qu'ils n'ont pas autrement. Se manifeste alors la crétinerie humaine, l'absurde et même parfois l'effroi.
Ils alimentent alors leurs propres préjugés : Les profs ? Tous des cons ! Les flics ? Des ennemis ! La société ? Elle nous exclue ! Mohamed Merah ? Un héros ! Les filles ? Toutes des putes ! Ta mère ? Bonne à niquer ou à payer c'est au choix ! Laurent Blanc ? Un salop ! Les journalistes ? Ta gueule ! Bref un modèle de pensée d'avenir ! Et pendant ce temps là on s'étonne que le FN fasse 20% aux présidentielles et se retrouve avec 2 députés à l'Assemblée Nationale. Beaucoup de gens n'en peuvent plus de ces petites frappes qui croient détenir la vérité et qui pourrissent leur quotidien, comme beaucoup de supporters n'en peuvent plus des Nasri, Ben Arfa, Menez qui bavent sur leur équipe et la France en général. Ces jeunes gens ne s'aperçoivent pas qu'ils se tirent une balle dans le pied avec de telles attitudes et que non seulement ils passent pour des imbéciles (mais çà il ne s'en rende même pas compte !) mais qu'en plus ils rendent impossible la vie de bon nombre de leurs semblables catalogués racailles, branleurs, et irrécupérables.  Malheureusement beaucoup ont du talent mais l'Equipe de France comme la société  française en général, n'a plus la patience d'attendre qu'il se manifeste intelligemment.