jeudi 26 août 2010

Courage Mary


Mary B, une britannique de 46 ans, a jeté un chat dans une poubelle et une partie de la population cybernétique mondiale se déchaîne contre cette pauvre dame. Incrédule devant tant de haine elle a même déclaré :"Mais ce n'est qu'un chat !". Tu as raison Mary, un misérable chat dont ses maîtres ne s'occupent pas puisqu'il traînait dehors à chercher mimine ou à commettre quelque larcin. Un chat qui de toute façon doit passer sa vie dehors à pisser sur tout ce qui bouge et à attraper des maladies comme les rats. Parce qu'elle différence il y a entre un rat et un chat ? Aucune. Voilà un animal, soit disant de compagnie, qui passe son temps à disparaître de son domicile pour aller faire sa vie, à emmerder le reste du monde et à se reproduire à l'infini ! Il ne rentre que pour manger et déposer ses poils dans toute la maison. Au passage quelques déjections dans une litière improbable et hop je repars ! Dans notre joli monde occidental décérébré on a placé l'animal de compagnie sur un tel piédestal qu'il est difficile de prendre à la dérision "le jet de chat dans la poubelle". Je pensais que ça pouvait même devenir discipline olympique aux Jeux de Londres 2012 ! Demandez à un pakistanais ou un sénégalais comme ils prennent soin de leur chat et vous aller rire. De toute façon quand on a un animal on le garde chez soi et on s'en occupe sinon il s'expose à des sanctions......
Pour les vierges effarouchées j'informe que mon grand père à passer sa vie à éradiquer ces bestioles avec de la Taupicine ( puissant poison désormais interdit !!) et qu'il a noyé des dizaines de chattons dont personne ne voulait. La recette est simple : prenez 6 chattons bien frais, mettez les dans un sac plastique de supermarché sans trou, fermer le sac à l'aide d'un beau noeud et plonger le tout dans un seau rempli d'eau. Patientez 3 min : c'est prêt !

Pour info, je rappelle que d'une minute à l'autre une jeune femme iranienne devrait être exécuté par lapidation pour avoir pratiqué l'adultère. Mais apparemment c'est bien plus important de s'occuper d'un chat dans une poubelle......

1 commentaire:

nat a dit…

Effectivement, commençons par les chats, puis les chiens..finalement pas plus d'utilité, sans oublier les poissons rouges, le petit canaris à sa mèmère, et puis au diable l'avarice, les enfants, les vieux....