jeudi 26 août 2010

Courage Mary


Mary B, une britannique de 46 ans, a jeté un chat dans une poubelle et une partie de la population cybernétique mondiale se déchaîne contre cette pauvre dame. Incrédule devant tant de haine elle a même déclaré :"Mais ce n'est qu'un chat !". Tu as raison Mary, un misérable chat dont ses maîtres ne s'occupent pas puisqu'il traînait dehors à chercher mimine ou à commettre quelque larcin. Un chat qui de toute façon doit passer sa vie dehors à pisser sur tout ce qui bouge et à attraper des maladies comme les rats. Parce qu'elle différence il y a entre un rat et un chat ? Aucune. Voilà un animal, soit disant de compagnie, qui passe son temps à disparaître de son domicile pour aller faire sa vie, à emmerder le reste du monde et à se reproduire à l'infini ! Il ne rentre que pour manger et déposer ses poils dans toute la maison. Au passage quelques déjections dans une litière improbable et hop je repars ! Dans notre joli monde occidental décérébré on a placé l'animal de compagnie sur un tel piédestal qu'il est difficile de prendre à la dérision "le jet de chat dans la poubelle". Je pensais que ça pouvait même devenir discipline olympique aux Jeux de Londres 2012 ! Demandez à un pakistanais ou un sénégalais comme ils prennent soin de leur chat et vous aller rire. De toute façon quand on a un animal on le garde chez soi et on s'en occupe sinon il s'expose à des sanctions......
Pour les vierges effarouchées j'informe que mon grand père à passer sa vie à éradiquer ces bestioles avec de la Taupicine ( puissant poison désormais interdit !!) et qu'il a noyé des dizaines de chattons dont personne ne voulait. La recette est simple : prenez 6 chattons bien frais, mettez les dans un sac plastique de supermarché sans trou, fermer le sac à l'aide d'un beau noeud et plonger le tout dans un seau rempli d'eau. Patientez 3 min : c'est prêt !

Pour info, je rappelle que d'une minute à l'autre une jeune femme iranienne devrait être exécuté par lapidation pour avoir pratiqué l'adultère. Mais apparemment c'est bien plus important de s'occuper d'un chat dans une poubelle......

Merci Bertrand


A la suite d'une procédure longue et coûteuse pour les finances publiques, Jacques Chirac va être relaxé par le tribunal dans l'affaire des emplois fictifs à la mairie de Paris de 1992 à 1995. Faute de combattants et moyennant 550.000 euros. Combattants de gauche qui préfèrent récupérer de l'argent plutôt que d'aller au bout d'un procès qui aurait aboutit à la condamnation pour principe d'un homme politique malhonnête et de toute façon à une amende conséquente. Combattants assis sur leurs principes de bobos parisiens qui ne trouvent pas anormal de s'arranger dans des salons feutrés aux frais de leurs administrés. Frais qui seront donc en partie couverts par Monsieur Chirac pour 550.000 euros et par l'UMP pour 1.5 millions d'euros. Cette solidarité financière est très révélatrice de tout ce que doit le premier parti de droite de France à notre Jacquot national. En effet les employés fictifs de la mairie ont bien allégés la masse salariale de l'UMP pendant des années. Mais ce qui est le plus scandaleux c'est que grâce à la lenteur de la justice française, Jacques Chirac doit être jugé 18 ans après les faits, quand sa carrière politique est derrière lui et quand son parti est au pouvoir. Si on avait jugé rapidement ses actes il ne serait sans doute pas resté 12 ans à l'Elysée, la droite aurait eu du mal à justifier ces malversations auprès des électeurs (comme le PS à l'époque de l'affaire URBA) et l'UMP n'en serait peut être pas là aujourd'hui. Au lieu de ça, ce monsieur a eu tout le loisir de toucher son salaire de Maire de Paris pendant des lustres, son salaire de Président de La République pendant 12 ans ainsi qu'une confortable retraite et tout ce qui va avec, pour pouvoir payer un jour, pour solde de tous comptes, 550.000 misérables euros. C'est en effet pas cher payé pour avoir escroqué son pays pendant 20 ans....


mercredi 18 août 2010

Chercheunterraingratis.com


Les gens du voyage sont, comme leur nom l'indique, des gens qui voyagent. Beaucoup et tout le temps. Ils ont bien de la chance parce que de mon coté je travaille et je ne voyage que 3 à 4 semaines par an. Et c'est déjà pas mal..... Alors quand je voyage, je cherche un hébergement, je le réserve et je le paye. Mais les gens du voyage ont bien de la chance parce qu'ils trouvent toujours un grand terrain inoccupé pour poser leur caravane, sans réserver et souvent gratuitement. Ensuite quand je quitte mon lieu de villégiature, je m'assure que tout est propre, bien rangé et je fais parfois même un état des lieux. Mais pour les gens du voyage la loi a prévu que la commune de leurs "vacances" paye un employé municipal pour tout remettre en ordre et pour vider les poubelles après leur départ. Ç'est çà de moins a faire, c'est sur....

Parfois ils ont du mal à trouver un terrain pour poser 1000 caravanes d'un seul coup. Je veux bien croire que ce n'est pas simple de réunir tout ce beau monde sans réserver ou prévenir, alors ils ne sont pas contents, ils bloquent des ponts et on peut les comprendre. Alors ils en appellent à la loi, pour faire valoir leur droit à habiter où ils veulent, quand ils veulent.

J'ai une meilleure solution : Si on veut faire du caravaning sans être dérangé par la police toutes les nuits, on peut s'installer dans des aires dites de "camping" qui permettent, pour une somme modique, de se laver, manger et dormir tranquillement, comme tout le monde. Autre solution plus radicale, quand on veut habiter un lieu sympathique, sans être encore dérangé tout le temps par la police (décidément.. !), où l'on peut faire des grillades, jouer de la guitare et rempailler des chaises à sa guise, il existe des espaces appelés "Agences Immobilières" qui proposent un grand choix de terrains de toutes superficies, dans des milliers de communes, capables d'accueillir une tente 2 secondes, 20 caravanes ou même une maison ! Incroyable, non? Ah certes c'est un peu cher mais quand on est 1000 à avoir un terrain à soi, on peut facilement faire le tour de France des copains sans emmerder le reste du monde. Réfléchissez, ça peut valoir le coup......