lundi 7 juin 2010

Canto, au secours !!


Il n'y a pas si longtemps, un exceptionnel joueur de football menait une carrière atypique, jalonnée d'exploits et de faits divers déroutants. Un footballeur qui a tout assumé : ses coups de gueule, ses coups de génie et parfois ses coups de pieds. Un footballeur qui a imposé sa vision des choses dans un monde stéréotypé, gangrené par les faux culs, les faux semblant et les petites combines entre ennemis. Ce joueur c'était Eric Cantona. Il ne laissait personne indifférent et il assumait ses choix de vie et ses opinions. Il n'hésitait pas à se mettre en danger et à risquer sa carrière pour rester fidèle à lui même et à ses convictions.
Si Cantona avait été joueur du RC Lens un soir de finale de Coupe de la Ligue, insulté par les supporters du PSG, il aurait quitté le terrain. Si il avait marqué de la main contre l'Irlande, il aurait fait annulé le but. Si il avait été entrainé par R.Domenech, il l'aurait traité de "sac à merde". Comme il le dit souvent : "On a toujours le choix".
Aujourd'hui les merdeux footballeurs de l'équipe de France n'ont pas le choix : ils s'écrasent tout le temps, ils ont peur de Raymond, de leur avenir en sélection, de paraître ingérable, de rater le tour opérator des palaces à Tignes, Tunis, La Réunion ou Le Cap. Ils craignent de n'être que millionnaires, de ne plus faire de pubs débiles, de déplaire à leur agent. Ils critiquent la presse, les anciens, les consultants, les spectateurs qui n'y comprennent rien, les supporters qui sifflent.

Et si ils sont un peu trop excités on les envoie aux putes....


Aucun commentaire: