jeudi 19 novembre 2009

Encore merci Michel !


Voilà c'est fait ! La France est qualifiée pour le Mondial 2010. Passons sur l'insipidité de 2 ans de qualifications conclues par 2h00 de négation du football. Ça me rappelait un certain France - Roumanie au dernier championnat d'Europe, un match qui donne la nausée. Avec un peu de chance les supporters de France - Irlande hier soir doivent pouvoir réclamer le remboursement de leur place par la sécurité sociale tant notre équipe nationale est malade. Même Roselyne Bachelot a trouvé le patient bien malade, au bord de la crise cardiaque. J'ai peur aussi que l'on soit vite atteint d'Alzheimer en juin prochain et qu'on oublie d'où l'on vient. Parce que si on en est là c'est quand même grâce à notre Platini national ! A force de refuser l'usage de la vidéo, on assiste encore à un scandale en direct : ce n'est pas que Thierry Henry fasse une main qui est dommageable ( il y en a tous les weekend sur tous les terrains du monde), c'est plutôt que 10 millions de téléspectateurs l'a voit tranquillement assis dans leur canapé et qu'un pauvre arbitre seul dans une arène surchauffée passe à coté. C'est cela le scandale! La faute à des dirigeants volontairement aveugles qui s'arrangent bien mieux comme cela avec " la glorieuse incertitude du sport". Le Président de l'UEFA, les instances du football français qui nous rabâchent depuis hier de l'importance économique d'une qualification, Jean Michel Aulas qui affirme que le plus important c'est d'y être et qu'on ne se souviendra plus de la façon dont on y est arrivé : tous se satisfont d'une mimine oubliée par l'arbitre, vu qu'elle est allé dans le bon sens. Je plains les Irlandais qui sont évidemment floués mais ils étaient pourtant entraînés par un tricheur de première, j'ai nommé l'italien Trapattoni qui ne se serait pas gêné de se qualifier grâce à une main balladeuse. Le football continue sa merveilleuse histoire parsemée de "main de Vata" (LDC 1990), du penalty fantôme d'Italie / Australie (CM2006), de l'arbitrage de Chelsea / Barcelone (LDC2009), de la main de Maradona (CM1986) et de l'attentat de Schumacher sur Batiston un soir de demi finale de coupe du monde 1982 à Séville, qui m'a fait pleurer toutes les larmes de mon corps. Ce soir là un certain Michel Platini a du se jurer de tout mettre en oeuvre pour faire pleurer un jour tous les enfants de la terre, pour se venger....

Aucun commentaire: