jeudi 18 juin 2009

Toute ressemblance......


...avec des personnages ou des faits ayant existés, serait une pure coïncidence. C'est à peu près en ces termes que l'on pourrait conclure ce nouvel épisode de la vie politique française qui envahit ce jour nos écrans. Vendredi 19 juin 2009, le pitch : En 2002 un attentat à Karachi tue 11 ingénieurs français de la DCN. L'évidente piste islamique un moment évoquée, il semblerait que la justice privilégie plus cette fois une sombre histoire de représailles pakistanaises contre le gouvernement français. Jacques Chirac aurait stoppé le versement d'énormes commissions occultes dans le contrat de vente au Pakistan de plusieurs sous marins nucléaires construits par la DCN. Ce contrat avait été conclu en 1994 par le gouvernement Balladur et un certain Nicolas Sarkozy. A cette époque le premier ministre français et son vassal auraient donc été les victimes collatérales de leur cher Président, dans un climat de pré campagne électorale. Si on pousse le bouchon un peu plus loin, la rétrocession d'une partie des sommes d'argent en jeu n'aurait elle pas servie à financer une campagne électorale ? Je m'emballe mais après tout.....

Lundi 15 juin 2009 sur Canal+ se termine la saison 2 de l'excellente série "Reporters". Le pitch : A Riyad en Arabie Saoudite, un attentat tue plusieurs ingénieurs français d'Airsup (Airbus ??). Les islamistes sont montrés du doigt mais très vite on s'achemine vers les services secrets saoudiens qui n'auraient pas acceptés l'arrêt du versement de 400 millions de dollars de commission, prévus lors de la vente d'avions Airsup. Représailles......

Mais où vont ils chercher tout ça les scénaristes !

C'est comme si dans les années 90, une série télévisée montrait l'arrivée au pouvoir d'un président noir aux USA ! N'importe quoi........

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Noter aussi que la société AirSup en concurrence directe avec une société Américaine a engagé un plan de restructuration nommé "Performance 10" :)

Anonyme a dit…

Noter aussi que la société AirSup, en concurrence avec une société Américaine, engage un plan de restructuration nommé "performance 10" ( Power8 )