mardi 30 juin 2009

EXCLUSIF ! Le verdict du procès Kerviel !


En avant première, grâce à une bonne vieille et merveilleuse règle de trois, nous sommes en mesure de vous donner le verdict dans le procès Jérome Kerviel !

Madoff : 65 milliards d'euros escroqués, 150 ans de prison.
Kerviel : 5 milliards volatilisés, 11.538 années de zonzon !!

vendredi 26 juin 2009

Radio Nostalgie


Michael Jackson est mort. On m'aurait dit Madonna ou Stallone c'est pareil. Au delà de la disparition d'une icône et d'un génie qui aura révolutionné mon époque, c'est un petit morceau de moi qui s'en va. Je fais parti de ceux qui ont vu arriver Michael Jackson dans les médias, la bande FM, aux Enfants du Rock sur Antenne 2. Quand je revois le clip de Thriller de nos jours, je ne peux m'empêcher de penser à un samedi soir des années 80 où je l'ai vu pour la première fois : on ne savait pas ce qu'on voyait. Un "clip" incroyable et novateur. Je n'ai jamais été un fan absolu mais force est de constater que je suis resté scotché, comme des millions de gens. De nos jours quand un soit disant "artiste" chante avec des danseurs dans un vidéo clip, l'image est souvent retouchée numériquement pour que tout le monde danse en même temps. On transforme même la voix des casseroles pour qu'elles chantent juste ! Il y a 25 ans si tu trichais ça se voyait gros comme un camion. Bref la disparition de "Bambi" m'affecte plus que je ne pourrais le croire parce qu'il fait référence à une partie de ma vie. Entre 20 et 30 ans quand Coluche, Gainsbourg ou Mitterrand ont disparus, ça m'a fait bizarre mais on considérait que c'était normal, on ne se sentait pas encore en âge de disparaître, eux oui. Puis la vie avance et des évènements que l'on croyaient anodins se produisent et nous plongent dans une profonde mélancolie. Le temps passe très vite et les souvenirs se font douloureux. On se revoit quand nos parents avaient 40 ans et maintenant c'est moi qui ait 40 ballets. Merde alors ! On se revoit encore le samedi soir devant "Champs Elysées" avec déjà Drucker, puis "Dallas" en attendant "Téléfoot" et son "mais non, mais non...tutu...tulutu.....". On se voit partir en vacances dans la Talbot et la caravane, avec papa qui fume Gitane sur Gitane. On se voit compter les 2CV vertes. On se rappelle copier sur un magnéto le mercredi après midi chez un copain, le dernier album de Jackson ou "Eye of the Tiger" du dernier Rocky, on calcule pour aller voir au cinéma "L'année des Méduses" parce qu'on y voit Valérie Kapriski à poil, on est fasciné de découvrir "Maxi tête", un jeu stupide sur la nouvelle chaîne Canal+ ! On ne comprend pas pourquoi Chirac est déjà là et on se rend compte qu'en 2009 il est encore là ! Nos parents avaient Zitrone, Johnny, Guy Lux, les Rolling Stones, Les Beatles, les yéyés, ils nous les ont laissés un peu pour qu'ils accompagnent notre jeunesse avec les Denise Fabre, Bébette Show, Mourousi, Sérault, Le Splendid, PPDA, Les Nuls, Jean Luc Lahaye, Platini, Jeanne Mas, U2, Garcimore ou autre immortel Michel Drucker.
Des quadras sans aucun scrupule sont venus accentuer cette mélancolie avec un talent hors du commun. Je parle ici de Bénabar et de Rémi Bezançon. Le premier avec sa chanson "Quatre murs et un toit" et le second dans son film " Le premier jour du reste de ta vie", m'ont littéralement retournés. Comment est il possible de raconter à ce point ma vie ? Je leur en veux beaucoup de remuer autant de sentiments contradictoires en moi mais d'un autre coté la vie des gens normaux est d'une banalité rassurante. On se dit qu'on est pas malheureux mais qu'il faut en profiter parce que ça ne dure pas longtemps.
La question que je me pose enfin est de savoir quels seront les "repères" de mes enfants ? Qui sera leur Michael Jackson ? J'ai peur qu'ils ne soient pas trop mélancoliques, qu'ils n'aient pas une petite boule au ventre en apprenant dans quelques années la mort de Britney Spears, Jamel, Michael Young, Ribéry ou Paris Hilton. Ou alors peut être que je deviens à mon tour un vieux con. De toute façon tant qu'il y aura Michel Drucker on aura pas l'impression qu'un jour on va mourir.

lundi 22 juin 2009

La cour du conte



A l'heure d'internet, du téléphone mobile, des médias à tout va, des visioconférences, des satellites, des PDA et de la télévision puissance 10, nous avons un Président qui dépense 500.000 euros pour faire un discours devant 1000 personnes. L'année dernière déjà ce même Président avait dépensé une somme équivalente pour modifier la constitution, et pour se donner donc le droit de claquer, un an plus tard, un demi million d'euros pour une allocution devant les parlementaires. Il aurait demander à TF1 une petite demi heure dimanche soir et ça ne coûtait pas un centime. En plus il s'adressait aux parlementaires et....à 6 millions de personnes supplémentaires ! Il aurait même pu attendre le 14 juillet pour la petite sauterie de l'Elysée. Normalement ce jour là aussi le Président fait un discours et on aurait fait d'une pierre deux coups. Ah ! Mais non, suis je bête.....! Nicolas a revu le protocole de cette belle journée de fête nationale et il ne fait plus de discours comme son prédécesseur Jacquot : trop ringard, trop convenu, sûrement pas assez cher, assez bling bling.....

vendredi 19 juin 2009

Journée de la femme

Ces photos représentent 3 types de femmes.
Selon vous lesquelles sont les plus épanouies ?






Un indice : certaines d'entre elles sourient.......

jeudi 18 juin 2009

Toute ressemblance......


...avec des personnages ou des faits ayant existés, serait une pure coïncidence. C'est à peu près en ces termes que l'on pourrait conclure ce nouvel épisode de la vie politique française qui envahit ce jour nos écrans. Vendredi 19 juin 2009, le pitch : En 2002 un attentat à Karachi tue 11 ingénieurs français de la DCN. L'évidente piste islamique un moment évoquée, il semblerait que la justice privilégie plus cette fois une sombre histoire de représailles pakistanaises contre le gouvernement français. Jacques Chirac aurait stoppé le versement d'énormes commissions occultes dans le contrat de vente au Pakistan de plusieurs sous marins nucléaires construits par la DCN. Ce contrat avait été conclu en 1994 par le gouvernement Balladur et un certain Nicolas Sarkozy. A cette époque le premier ministre français et son vassal auraient donc été les victimes collatérales de leur cher Président, dans un climat de pré campagne électorale. Si on pousse le bouchon un peu plus loin, la rétrocession d'une partie des sommes d'argent en jeu n'aurait elle pas servie à financer une campagne électorale ? Je m'emballe mais après tout.....

Lundi 15 juin 2009 sur Canal+ se termine la saison 2 de l'excellente série "Reporters". Le pitch : A Riyad en Arabie Saoudite, un attentat tue plusieurs ingénieurs français d'Airsup (Airbus ??). Les islamistes sont montrés du doigt mais très vite on s'achemine vers les services secrets saoudiens qui n'auraient pas acceptés l'arrêt du versement de 400 millions de dollars de commission, prévus lors de la vente d'avions Airsup. Représailles......

Mais où vont ils chercher tout ça les scénaristes !

C'est comme si dans les années 90, une série télévisée montrait l'arrivée au pouvoir d'un président noir aux USA ! N'importe quoi........

Le bon, Labrune et Le Truand

Jour de deuil sur Marseille. Contrairement à ce qui se passe au Vatican, ce n'est pas une fumée blanche qui est sortie du Saint Siège, applaudie par les fidèles, mais une fumée noirâtre qui s'est élevée au dessus de la Bonne Mère pour annoncer l'éviction du Pape et pour plonger toute une ville dans le marasme.
L'OM est malheureusement unique. Voilà un club qui a mis des années à refaire surface et à se défaire de son passé, un club qui est bénéficiaire, qui est apaisé avec ses supporters, qui retrouve de l'ambition, qui attire les joueurs, qui enflamme toujours le coeur des gens et qui se ridiculise une fois de plus avec des décisions insensées. Comment un homme d'affaire milliardaire, qui investit 200 millions d'euros à perte pendant 10 ans dans une entreprise peut se permettre de virer l'équipe dirigeante quand celle ci commence à toucher au but ? On ne voit cela nulle part ! D'habitude on vire les incompétents, les gens qui n'arrivent pas à atteindre les objectifs fixés, voire les malhonnêtes. Mais ce qui se passe depuis quelques jours est incompréhensible. D'un autre coté, le football est rempli de particularités : c'est la seule entreprise où quand les employés (les joueurs) ne sont pas bons, on vire le patron ( l'entraîneur) ! Pas étonnant alors qu'un président compétent, reconnu de tous, avec un carnet d'adresse comparable au Who's Who, ex agent de joueur et doté d'une élocution et d'un sens de la repartie inégalé dans ce milieu de bourrins, soit remercié. Il devait être trop intelligent. Quand à ce monsieur Labrune, qui doit être blonde en fait, soit il fait parti de ces petits requins de la finance, bien placés, affairiste, franc maçon, diplômé de TF1, soit il possède la totalité des casseroles que traîne RLD depuis 20 ans ! Ces gens n'ont rien compris à la particularité de l'OM et du sport en général. Ils ne pensent qu'a vendre des joueurs, des maillots, des droits TV et des chaussures Adidas. Évidemment ce n'est que du football, mais quand le football génère autant de passion, d'argent et d'influence sur des millions de gens, ce n'est plus " que" du football.
J'étais récemment dans les tribunes du Vélodrome un soir de match nul contre Toulouse. Un monsieur d'une soixantaine d'année pleurait parce que Toulouse avait ouvert le score et qu'il voyait le titre s'envoler. C'était à la fois pathétique et touchant. Malgré le réconfort de ses amis qui lui demandaient de ne pas s'en faire et de se reprendre, il était effondré. Je ne pense pas qu'une seule fois en dix ans Robert Louis Dreyfus et son "conseiller en communication" aient pleuré à cause à l'OM. Parfois quelques larmes font toute la différence....

lundi 15 juin 2009

Tout de suite, votre film.....


Dimanche soir sur France 2, chaine du service public. Le journal télévisé se termine et je me presse pour ne pas rater le début du film à 20h30. Mauvais parents qui expédient les enfants au lit rapido, coussin bien mis sur le canapé, télécommande à portée de main et même une petite glace au chocolat. Mais surprise ! 20h33 le journal se termine tout juste et une poulette habillée par Groupama m'informe que le flim démarre "tout de suite". Vient ensuite une séquence achetée 2 fois par Velux pour me vanter les mérites des combles aménagées. Dommage je n'ai pas de combles..... La météo sponsorisée recto verso par l'inévitable Darty reporte encore mon film de quelques minutes et s'ensuit un "communiqué" de l'Armée de Terre. Un "communiqué" à la télévision c'est comme un publi-reportage dans la presse écrite : c'est une pub qui se fait passée pour un article dans "Nature" ! Enfin, retour de la donzelle de Groupama pour m'indiquer finalement que le film va bien commencer. 20h43.
Petit rappel pour Jean François Copé, président de la Commission pour la suppression de la publicité dans le service public audiovisuel, définition Larousse de "tout de suite" : adverbe, qui signifie sans délai, immédiatement, aussitôt, promptement, sans attendre, scéance tenante..... Je rajouterai : sans nous prendre pour des imbéciles et sans augmenter la redevance !

jeudi 11 juin 2009

AC D'exCès


J'ai encore les oreilles qui sifflent. Deux jours que je suis allé voir le concert d'ACDC au Stade Vélodrome de Marseille et toujours cette sensation sonnore. C'était parfait, au sens du spectacle j'entends. Un train qui débarque sur scène, des feux d'artifices, des canons, la fameuse cloche, une poupée gonflable de 10m de haut, tout ceci millimétré. Début 21h00 en plein jour ( pourquoi ne pas attendre la nuit ? J'ai toujours horreur des concerts de jour....) et fin deux heures plus tard, à 23h00 pétantes. Fermez le ban ! Déjà l'année dernière pour Police c'était aussi bien calibré mais la comparaison s'arrête là. En effet l'amusement a rapidement prit le pas sur la fascination musicale que ce groupe interplanétaire aurait pu me procurer. Il est curieux d'avoir l'impression d'entendre pendant 2 heures le même morceau de musique. Avec 4 accords ils font 20 chansons quasi identiques ! Et d'être étonné, au début de chaque morceaux, du petit rictus qui hornait mon visage comme pour dire :" Hé les mecs ! Mais c'est la même !? ". Du bon son rock, hard rock binaire me direz vous, oui mais bon quand en plus on n'entend et on ne comprend pas une seule parole, ça peut devenir lassant.
Les performances scéniques des membres du groupe sont largement à la hauteur bien qu'il leur faut s'arrêter 2 ou 3 minutes entre chaque morceau pour respirer et boire un coup ( pas 2 chansons enchaînées pendant tout le concert !). Et bien sur l'âge, mon bon monsieur ! A quasiment 55 ballets c'est un peu plus dur de s'égosiller ou de courir dans tous les sens. Pour preuve Angus Young, qui certes manie la guitare dans des riffs un peu trop endiablés, mais qui peut être parfois pathétique. Une certaine démesure habite ses performances mais je n'ai pu m'empêcher tout au long du concert de voir un presque vieux monsieur quasi chauve avec des cheveux longs (si, si ça existe !!!) et ça casse un peu le mythe, surtout quand il se roule par terre.
A ce rythme il ne va pas aller bien loin, surtout qu'il n'est pas bien gros....
A la sortie du concert se mêlait donc plusieurs sentiments contradictoires : J'avais vu des dinosaures du rock n'roll et je m'étais bien amusé mais d'un autre coté il y avait un coté "Johnny Halliday qui devrait s'arrêter avant d'être pathétique". Certes ils ne sont pas tombés encore si bas....

mercredi 3 juin 2009

Coffe fort !


Jean Pierre Coffe fait de la pub pour Leader Price. C'est un peu comme si Olivier Besançenot faisait l'article pour le Medef, si Clara Morgane recrutait pour le monastère de la Chartreuse, si José Bové était commercial chez Mosanto ou si Ségolène Royal faisait meeting commun avec Martine Aubry..... Bref une incompatibilité totale.
Une seule question me vient à l'esprit : à partir de quelle somme d'argent on accepte de s'asseoir sur des principes que l'on a érigés en loi, on accepte de vendre sa mère ou de renier sa vie ? J'ai une petite idée de la réponse mais si vous voulez trouver, n'oubliez pas de prendre en compte l'âge du capitaine parce qu'il commence à être sénile, le capitaine....

La réforme de l'Education Nationale