mercredi 10 décembre 2008

La Poste est elle encore un service public ?


En ces temps difficile pour la fonction publique, il est simple de constater que les fonctionnaires eux mêmes ne sont pas étrangers aux vindictes de notre cher gouvernement et des usagers en particulier. Un service public parmi d'autres reflète assez l'idée que l'on peut se faire de "l'efficacité" d'un service public : La Poste.
A la Poste on fait toujours la queue, les locaux sont souvent miséreux, mal situés, on peut rarement se garer simplement, le personnel respire généralement la joie de vivre et les guichetières risquent en permanence de s'enrhumer avec le courant d'air provoqué par le passage incéssant de leurs collègues qui promènent des papiers on ne sait où. Bref un peu comme aux Impots, à la Sécu ou à la Caf. A la Poste donc, pour poster une lettre ou un recommandé il faut d'abord ne pas travailler parce que les heures d'ouvertures ne sont pas du tout adaptées aux travailleurs ; ensuite il faut faire la queue au guichet ou se servir des automates mis a la disposition des clients mais ils sont toujours en panne donc retour au guichet. Guichet qui est encombré par des personnes qui viennent chercher 20 euros ou faire un mandat, parce que la Poste est aussi une banque qui fonctionne comme il y a 30 ans. A la Poste ils gèrent aussi les colis et si on veut les recevoir à la maison il faut aussi ne pas travailler car le facteur préposé aux colis passe toujours aux heures de bureau et comme nous ne sommes pas là, retour au guichet (voir précédemment....). Et encore retour au guichet le lendemain parce que le jour même le dit colis n'est pas disponible, il est stocké dans un autre local et il faudra de toute façon une pièce d'identité, ou une procuration pour venir le chercher..... simple......!
Lorsque nous commandons un produit sur internet il existe souvent 2 moyens de recevoir son colis : par la Poste ou par le système relais Colis ou Kiala ou autre. Et bizzarement le choix est très facile. Nous choisissons de plus en plus la deuxième solution. En effet on reçoit notre colis dans les plus brefs délais, à deux pas de chez nous, chez un commerçant type tabac/presse ouvert de 6h3o le matin à 20h00 le soir, tous les jours, qui nous remet le paquet en 1 min, contre aucune pièce d'identité, avec le sourire. Et que l'on ne me dise pas que la Poste est un commerce de proximité qui joue un rôle au niveau du maillage des services publics sur le territoire parce que je pense qu'il y a plus de tabac/presse ou de pressing en France que de bureaux de poste. Et en plus le bureau de tabac vend des timbres : incroyable, non? Si un jour ils ont le droit de faire des recommandés ça sera le paradis. Et comment un buraliste peut-il accueillir le client aussi rapidement alors qu'il vend du tabac, de la presse, le loto, les jeux, les photos d'identité, etc....? Les chiffres montrent en permanence un baisse de rentabilité du secteur " courrier" de la Poste, comment pourrait il en être autrement avec de telles pratiques? Le secteur colis se porte mieux mais jusqu'à quand? Ils ont crée la Banque Postale mais se détournent de leur mission première que d'autres assument avec plus d'efficacité. Alors oui, la poste est elle encore un service public ?

Aucun commentaire: