lundi 6 octobre 2008

Loto loco !


Je me suis arrêté de fumer en août 1998 et à cette époque m'est venu l'idée de jouer au Loto pour compenser "citoyennement" le manque à gagner de l'état en matière de fiscalité abusive sur le tabac. J'espérais aussi mettre naïvement du beurre dans les épinards si la chance voulait bien sourire. Étant souvent verni, j'ai eu l'heureuse surprise en janvier 1999 de toucher 21400 francs ( environ 3000 euros pour les enfants..) pour5 bons numéros. Une petite frustration s'est même présentée quand je me suis aperçu que j'avais joué le 13 comme dernier numéro et qu'il fallait cocher le....12 pour toucher plus de 3 millions d'euros !!! La "déception " passée, j'ai mangé de bons épinards. Cela fait donc 10 ans que je joue au Loto, tous les tirages (4 par semaines) pour la modique somme de 4.80 euros tous les quinze jours, au lieu d'une consommation de tabac de 3 euros par jour. L'augmentation du coût de la vie étant ce qu'elle est, je me suis même laissé tenté par un petit Euromillions par semaine à 2 euros, histoire de voir si je suis vraiment en veine. De petits gains sont venus équilibrer mes mises et au final, ce petit vice remplit à merveille sa fonction, celle de rêver un peu à une vie pleine de beurre dans beaucoup d'épinards. On a quand même plus de chance de mourir ( surtout en fumant !) que de de gagner le gros lot au Loto. Et puis mourir on est sur que ça va arriver un jour, alors que gagner au Loto....c'est pas une certitude. Mais bon, je joue et ça me fait plaisir.

En ce début de mois d'octobre je me présente donc chez mon buraliste préféré et je découvre une nouvelle formule du Loto : 3 tirages par semaine ( lundi, mercredi, samedi) au lieu de 4, 5 numéros à cocher plus un numéro de la chance (quelle chance !) et une augmentation de 140% de la mise. Oui ! 140 % !!!! 2 euros le tirage au lieu de 0.60 euros. Alors on nous explique que les gains sont plus importants, qu'on a plus de chance de gagner ( mais toujours plus de chance de mourir !) et que c'est mieux. C'est une véritable pompe à fric. On nous prend vraiment pour des imbéciles. Cela n'a que deux intérêts : faire rentrer un maximum de fric dans les caisses de l'état et me permettre d'arrêter de jouer. Et bien oui ! Comme je passe de 4.80 euros de mise /quinzaine à 12 euros et bien j'arrête de jouer, tout simplement ! Et je me réconcilie avec ma femme par la même occasion, parce qu'elle n'aimait pas trop que je joue ( oui mais elle aimait encore moins que je fume !!). Alors merci la Française des Gueux pour ce spectaculaire changement et croyez bien que je vais gagner à coup sur 52 x 6 euros (mise théorique par semaine ) = 312 euros/an !! Un bon restaurant en perspective !

Aucun commentaire: