jeudi 18 septembre 2008

Pirates...dur métier....


Deux plaisanciers français sont capturés par des pirates somaliens qui réclament une rançon et une semaine plus tard l'armée française, présente dans la région, envoie un commando récupérer nos deux compatriotes plus le bateau. Otages sains et saufs et pirates capturés. Voilà une belle opération menée de main de maître en un temps record. Déjà en début d'année d'autres pirates avaient arraisonnés un yatch de luxe avec 30 otages : bilan des courses, otages libérés, pirates récupérés et prisonniers au beau milieu du désert avec l'aval du gouvernement somalien. Parfois les choses sont simples et vont vite. Avec les techniques de surveillance par satellite, le contrôle des communications, un matériel sophistiqué, on peut vraiment trouver n'importe qui n'importe où. Alors questions : pourquoi on met 6 ans à retrouver Ingrid Bétancourt et à la sortir de l'enfer? Pourquoi le soldat Shalit, prisonnier du Hamas, n'est pas récupéré et libéré par un petit commando sorti du bois? Pourquoi enfin n'arrive-t-on pas à localiser un certain Ben Laden, dans des montagnes désertes ? On se foutrait pas un peu de notre gueule, non? 20 types en djellaba au milieu de nulle part avec 5 pistolets, deux roquettes et quatre chevaux tuent nos soldats et on n'est pas capable de les arrêter et de mettre fin à ce foutoir planétaire qui dure depuis 7 ans. Mais qui c'est qui dirige ce bordel ? Ah oui, j'oubliais.....George Bush.... !

Aucun commentaire: