dimanche 21 septembre 2008

Misère....

La finance mondiale se casse la gueule et dans la panique générale les USA injectent directement ou indirectement 700 milliards de $ dans le système bancaire mondial. Oui, oui, vous avez bien lus: 700 milliards de $ ! C'est 2 fois ce que coûte la guerre en Irak. C'est l'équivalent de la production de richesses françaises en 6 mois. Bref c'est colossal. On nous annonce partout la récession et la fin du business capitalistique de base avec la crise des subprimes et autre dérive, et on apprend tout a coup qu'un pays peut injecter 700 milliards de $ dans les bourses du monde entier. Un pays ou il n'y a pas de sécurité sociale, un pays ou les inégalités sont criantes, un pays qui lorgne en permanence sur les profits sans en redistribuer le premier cents à ces concitoyens. Un pays ou une entreprise peut faire faillite et laisser sur le carreau des milliers de futurs retraités sans bouger le petit doigt. Un pays qui préfère faire la guerre à des états au bord de la crise de nerfs plutôt que d'aider financièrement ces populations miséreuses. Imaginons qu'avec cette somme on mette en place un plan Marshall dans des pays africains ou du moyen orient où les populations souffrent depuis toujours des guerres, de faim, de manque de soin ou de scolarisation. Il ne faudrait pas longtemps pour que ces gens se rendent compte des progrès de leur société et de la bêtise des tyrans qui les dirigent. La démocratie s'installerait d'elle même quand elle est vécue comme source de progrès, d'élévation du niveau de vie et de sécurité. Tout le contraire de ce qui se passe actuellement. Et les Etats Unis donneraient une autre image d'eux au monde, ce qui ne leur ferait pas de mal. Toujours est il que quand on cherche des sous on en trouve et puis un sacré paquet ! La question suivante est de savoir combien il en reste encore car on ne fera pas croire que 700 milliards c'est la totalité de la cagnotte. La chine, les Etats unis, les monarchies du Golfe ou autre Russie, doivent laisser roupiller des quantités astronomique de liquidités qui, mises bout à bout, combleraient la totalité du trou de la misère mondiale. Autre exemple du peu de considération que nos chers financiers ont de l'argent, cette semaine une banque allemande, KfW, a effectué par erreur un virement de 317 millions d'euros à Lehman Brothers qui vient d'être déclarée en faillite. Résultat, ils ne sont même pas sur de récupérer leurs billes qui vont se perdre dans l'abîme de la banque américaine. Rigolo, non? Mais qu'est ce que c'est 317 millions d'euros, c'est juste 187 jardins d'enfants, 6 hôpitaux moyens ou 100 piscine de 50 x 25m ( source le Monde 20.09.08), bref presque rien......

Aucun commentaire: