lundi 25 août 2008

La rentrée d'Europe 1

France Interiste convaincu, lassé d'un gauchisme bien pensant et d'une programmation Téléramesque, cela fait bientôt 2 ans que j'écoute régulièrement Europe 1. Une belle radio du groupe sarkozien Lagardère, une radio qui malgré tout a évolué petit à petit vers un traitement dynamique de l'info, avec plus de direct et d'interactivité sous l'impulsion sans aucun doute d'Yves Calvi il y a quelques temps déjà et, dans une autre mesure, de Jean Marc Morandini franchement surprenant dans sa faculté à interviewer toute sorte de personnalité et qui a réussi à faire passer sa médiocre aventure télévisuelle pour une légende grecque engloutie. Chapeau ! Une pincée de Canteloup irrésistible, une charmante Julie qui met de l'huile dans les rouages, un Ruquier un peu moins pénible et un indécrottable Laurent Cabrol qui doit dormir à Europe 1 tant il est à l'antenne le matin, le soir, le weekend, pendant les vacances, bref tout le temps ! Je me suis même surpris à essayer de comprendre son emploi du temps, en vain..... Une radio, donc, qui a gagné des parts d'audience, dont son auditoire s'est paraît il rajeuni, et qui m'a séduit aussi par la sympathie d'un Jacques Pradel amusant et intéressant dans son émission du matin. Je me disais donc "vivement la rentrée....!". Et patatra...... Marc Olivier fogiel !!! Michel Drucker !!!!! et pourquoi pas Julien Courbet et Clara Morgane tant que nous y sommes !! Encore que Clara Morgane.....il y en a bien qui ont Brigitte Lahaie!
Bref il est tombé sur la tête Elkabach ou quoi ! MOF il était sans boulot mais on pouvait lui donner le tranche 23h00 / minuit, non ? Pour déblatérer ses conneries, sa vulgarité et sa suffisance c'était un bon créneau! Quand j'ai entendu Michel Drucker, j'ai cru qu'ils l'avaient enfin viré de France 2 comme PPDA. Mais non, il continu le dimanche et en plus il va poursuivre son travail de relation publique la semaine. Désolant. Ça fait 40 ans qu'on l'entend Michel Drucker et il fatigue le monde avec ses "amis" du show bizz qui se régalent de venir vendre leur soupe sans risque d'être trop bousculés. Tous les films seront encore beaux, tous les albums magnifiques et tous les livres bouleversants. Premier invité : Michel Sardou. Je croyais qu'il était mort. Mais non son ami Mimi l'invite ( ils s'invitent souvent ces 2 là..... déjà à l'époque de Champs Elysées ils s'invitaient. ) pour raconter je ne sais quoi, 40 ans de carrière, la mère Sardou, la saga Sardou, le chien Sardou, sa baraque en Floride , son pognon, son racisme, sa grosse tête, sa bêtise. Voilà une belle matinée radiophonique. Et il y en aura d'autres. Je vous annonce sans aucun problème du Johnny Haliday, du Carla Bruni, du David Douillet, du Christian Clavier, du Bernadette Chirac et du Jean Claude Brialy....ah non celui là il est bien mort....on s'en sort bien. On va se ré-ga-ler ! Enfin VOUS allez vous régaler parce que moi, tant pis, je retourne chez France Inter. Là au moins on sait que ça ne changera jamais.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Fidèle auditeur depuis 25 ans, j'ai écouté sans préjugé Fogiel le matin à 7h et c'est la cata ! Diction balbutiante, ton sans rapport avec l'actualité qu'il annonce, j'ai rapidement zappé et à écouter autour de moi, je ne suis pas le seul. Espérons pour Europe qu'il amènera plus de monde qu'il n'en fait partir car sinon les prochains audimat vont être sanglants