jeudi 10 juillet 2008

PPDA et Robert


Jeudi 10 juillet 2008 Patrick Poivre d'Arvor présente sont dernier JT de 20h00, après 20 ou 30 ans de bons et loyaux services, et reçoit sa lettre de licenciement accompagnée sûrement d'une indemnité de millionnaire, qui sera sinon contestée et réévaluée devant un quelconque conseil des Prud'hommes. Il nous l'assure dans Paris Match : " Non, il n'y aura pas de traversé du désert ....". Ouf ! On est rassuré !

Jeudi 10 juillet 2008 Robert, ouvrier chez Arcelor/Mital à Gandrange depuis 27 ans, apprend qu'il sera licencié prochainement ou muté dans une autre usine du groupe moyennant 2 mois de salaire brut comme prime de mobilité. Robert nous l'assure : " Oui, je me suis fait mettre !" En effet il va devoir déménager, vendre sa maison comme d'autres au moment ou l'immobilier baisse, déraciner sa famille, retrouver un emploi ou se reconvertir à 55 ans dans un métier différent, et attendre si il le peut sa retraite avec l'angoisse de ne quasiment rien toucher de déscent.

Oui mais Robert, tu fais chier ! Pense aux autres un peu ! A PPDA qui doit se morfondre tout l'été à St Tropez en attendant de retrouver une émission à la rentrée sur M6 ou Canal+, ou alors à défaut, d'animer une émission sur Europe 1 ou RTL. Pense à son dernier livre sur Lawrence d'arabie, si il ne se vend pas bien, hein ? Tu y as pensé, hein ?
Allons Robert, un peu d'humanité et si tu ne comprends pas tout, l'autre Laurence, la Ferrari de TF1 t'expliquera tout.

Aucun commentaire: