lundi 2 juin 2008

YSL is dead !

Yves Saint Laurent est mort ! Mon Dieu, les femmes sont en danger ! Et bien oui ! Toute la presse en parle. Pour moi YSL c'était avant tout un couturier symbole des années 70-80, des tenues ringardes, une masculinisation de la femme qui ne la mettait pas du tout en valeur, et le chantre du parisianisme mondain mêlant les bobos, les bomos (bourgeois homos.... hihi !!! c'est rigolo çà !), acteurs, chanteurs bref les people des années 80, quoi ! YSL a soit disant libéré la femme, rien que ça ! Et la femme noire en plus ! Mais il s'est surtout occupé de libérer la femme des beaux quartiers, la femme pétée de tune, la femme de ministre, la Rachida Dati, la Catherine Deneuve. Je ne l'ai pas souvent vu libérer la caissière de supermarché, la prostituée roumaine du Bois de Boulogne, la femme Afghane, ou la petite black de Soweto. Non, non ! Pas assez distinguée !
Remettons les choses à leur place : la haute couture est certes un art merveilleux dans un contexte merveilleux , pour des gens merveilleux. C'est comme le Festival de Cannes : c'est plaisant, on voit de belles choses, de beaux acteurs, un petit coté bling-bling bien à la mode, mais ce n'est "que" le Festival de Cannes ! Et encore les films en compétition participent parfois à une prise de conscience dans certains domaines. Mais ce n'est pas en allant voir " Entre les murs." que Xavier Darcos va changer d'avis et c'est pas parce qu'un mannequin noir porte un smoking YSL que les émeutes raciales en Afrique du Sud vont s'arrêter !

Aucun commentaire: