mercredi 18 juin 2008

Platini, l'italien


La France vient d'être éliminée piteusement de l'Euro 2008, en pratiquant un football moyen prôné par un entraîneur moyen. Merci et au revoir. Mais le principal responsable de cette élimination est sans aucun doute.....Michel Platini. Je m'explique...... ce brillant joueur a tout connu dans le foot, le pire et le meilleur, mais il a surtout connu l'Italie et force est de constater que ça lui a carrément retourné le cerveau. C'est incroyable de voir comment ce pays de football peut diriger et gangrener le football international. Les exemples sont légions et on ne peut que se poser des questions sur beaucoup de pratiques "ritalesques".

Après donc quelques années en Italie, Michel Platini a découvert les magouilles, l'argent, les matchs arrangés, maquillés "par la glorieuse incertitude du sport", les hooligans qui tuent mais qui n'empêchent pas de jouer (show must go on au Heysel, michele !!), les arbitres qui arrangent les matchs, les matchs truqués (totocalcio et plus récemment les matchs arrangés du Milan AC ou de la Juventus, tient, tient.....la Juve déjà.....! ), les présidents ripoux, Berlusconi, Colona dixit "le meilleur arbitre du monde" (le plus ripoux donc !). Grâce à tout ceci notre cher Platini a compris le foot de haut niveau ( celui qui gagne ) et force est de constaté qu'à cette période le football français a commencé à gagner (Euro 1984, demi finales Mondial 82 et 86 ). Plus récemment le football français a recommencé à gagner quand des joueurs français évoluaient dans le campionato. Zidane, Deschamps Thuram et autres Desailly ont appris les méthodes italiennes et nous en avons bien profité en 1998 et surtout en 2000 où nous avons pris les ritals à leur propre jeu en finale pour un moment de joie intense. Depuis, le contingent italien de joueurs français à largement diminué au point que cette année ils n'étaient que deux dans les 23 de Domenech : Frey qui ne jouait pas et Viera qui ne jouait pas non plus ! Trop peu pour faire bonne figure. Et quand je pense qu'on se passe de Mexes qui est devenu incontournable à la Roma depuis qu'il sait abuser un arbitre, tirer le maillot sans se faire prendre, tomber quand il faut et pourrir la vie au plus grand avant centre/ acteur comique du monde, Inzaghi : bref, un vrai bon défenseur. Quand il saura en plus pleurer comme Cassano ou découper un milieu de terrain façon Gattuso sans prendre de carton rouge, il sera un titulaire incontestable. Autre absent de marque, Trezegol ! Je ne suis pas un fanatique mais dans un match contre la Roumanie je l'aurai bien vu provoquer un penalty façon Lucas Toni, pour farcir les roumains d'un bon vieux 1-0 de grand père et on n'en serait pas là. Benzéma sera un grand joueur, surtout quand Grosso lui aura expliqué comment on fait pour gagner un match.....à l'Italienne !

Pour en revenir à Monsieur Platini, il continue donc de nous vanter les inconvénients de la vidéo, la beauté de l'erreur humaine ou la faiblesse des arbitres français qui ne sont peut être pas aussi corruptibles que Monsieur Lubos Michel. Sans Platini on aurait sûrement fait match nul contre la Roumanie certes, mais on n'en aurait peut être pas pris 4 contre les Pays Bas. Parce qu'à 1-0 on aurait obtenu un penalty confirmé par l'arbitre vidéo et les oranges auraient commencé à faire du jus. Ces mêmes Oranges qui n'auraient pas mérités d'ouvrir le score contre la Ritalie, suite à une action entachée d'un hors jeu absolu. Sans Platini, on aurait peut être hérité d'un arbitre différent pour France / Italie que ce Lubos Michel qui a récemment arbitré la Finale de la Ligue des Champions en commettant des erreurs énormes de jugement et en expulsant Drogba dans un élan de zèle et de stupidité. Cet arbitre est bon? oui, bon pour arranger un match à sa guise. Quand on expulse Abidal pour un écroulage de Toni on fausse le match (remenber Barcelone /Arsenal 2006 !!!) et on sait pertinemment qui on avantage : les italiens ! Bizarre non? Ces mêmes italiens qui ont été champions du Monde 2006 en obtenant un penalty fantôme à la 90 ème minute contre l'Australie en 8ème de finale. Il faut dire que les australiens commencent juste à connaître le football de haut niveau. Ils en ont eu le plus bel aperçu. Rappelons toutefois que cette squadra azzura 2006 avait failli être non qualifiée pour la coupe du Monde suite à une saison calamiteuse de la série A : matchs truqués, arbitres corrompus, tifosi morts, émeutes, racisme, bref un bien beau pays de football, tout ce que Platini a "combattu" pendant cet Euro 2008 avec de beaux panneaux le long des stades ( no racism !!).

Cette façon de gérer le football européen convient sans doute à pas mal de monde et je ne m'étonnerai pas un jour de voir notre cher Platoche enfiler le costume de J.Blatter, pour continuer son oeuvre jusqu'au bout. Et ce n'est pas en faisant de beaux discours pour une meilleure représentativité des "petits" pays qu'il va nous endormir. Tout ceci n'est qu'une façade pour que les "grands" pays historiques du football mondial continuent de dormir sur leurs grandes oreilles. Gardez toujours en mémoire ce que disait Bernard Tapie : " Je sais comment il faut faire pour gagner......". Même si c'est moralement indéfendable, il avait et il aura toujours raison.

Aucun commentaire: