dimanche 29 juin 2008

Footage de gueule


En ce mois de juin footballistique, nous avons eu un étalage de pleurnicherie, de ralerie, de fausses blessures, de roulade de douleur, de boudage de remplaçants, bref une bien belle image du sport donnée par 22 enfants gatés millionnaires sur un terrain de foot. Pendant ce temps se déroulaient les demis et finale du Top 14. Pour ces messieurs les footeux je leurs demanderai seulement de revoir la demi finale du Top 14 entre le Stade Français et le Stade Toulousain et plus pariculièrement le moment où l'on a vu un certain Grégory Lamboley, non retenu sur la feuille de match, venir avec des écouteurs sur la tête réconforter ses camarades sur le terrain faire passer les consignes de son coach, tout ceci par 35°C au soleil. Pour mémoire lors d'un récent France -Roumanie, un certain R.D à laisser entendre que jouer le match à 18h00 était peut être une des raisons du peu de rendement de son équipe ! Ce joueur toulousain donc, s'est retrouvé dans le "staff" ce jour là avec une humilité et un dévouement pour son club qui inspirent le respect. Tout comme Jean Baptiste Elissalde qui a joué une heure en finale contre Clermont, avec une côte cassée, en prenant régulièrement sur le rable des joueurs de 100 kgs. Bravo messieurs et c'est un plaisir de voir ceci dans de grandes compétitions, avec des enjeux qui nécessitent une cohésion inébranlable. A l'occasion faites des DVD pour les envoyer à l'UEFA et à la FIFA pour qu'ils comprennent comment on peut allier tradition et modernité dans le sport, humilité et don de soi.

Aucun commentaire: