samedi 31 mai 2008

Copé, fils de pub !


Voilà quelques mois qu'un sujet très important pour l'avenir de la France secoue le microcosme politico-médiatique : la suppression de la publicité dans l'audiovisuel public ! Enfin un sujet majeur qui va révolutionner la société française, résoudre les problèmes de pouvoir d'achat, faire baisser le prix de l'essence, financer les retraites, stopper Al quaïda, permettre d'arrêter Ben Laden, sauver la Birmanie et résoudre les retards de livraison de l'A380 !

Mais qu'est ce qu'on s'en moque de la publicité sur le service public ! A quoi ça peut bien servir de la supprimer ? A l'heure d'internet et des chaînes de télévisions à outrance, si on ne veut pas regarder France 2 ou France 3 parce qu'il y a de la pub, on peut zapper sans soucis. Et je préfère que ce soit la publicité qui finance en partie cette télévision plutôt que mes impôts. Voilà enfin une institution publique qui a une source de financement toute trouvée et on lui supprime !

D'ailleurs je ne sais pas comment les chaînes publiques de la télévision françaises n'arrivent pas à se financer seulement avec la pub, parce que leurs concurrentes comme TF1 ou M6, le font très bien, sans redevance ! Pour mémoire, lorsque Tf1 a été privatisée on n'avait pas diminué la redevance d'un tiers ! On finançait moins de chaînes avec la même somme, pas mal, non?

Nicolas Sarkozy a donc proposé de supprimer la publicité sur les chaînes publiques : je me disais, au moment de cette annonce, que ses copains Bouygues et Lagardère allait se régaler de récupérer ce juteux marché pour faire grossir leurs recettes publicitaires. Pour faire passer la pilule, on nous a annoncé la création d'une commission chargée de réfléchir aux moyens de financer l'audiovisuel public. Cette commission a aussi pour but de nous prendre pour des imbéciles et de justifier des décisions qui vont enrichir les principaux acteurs privés de ce secteur. Cerise sur le gâteau, Copé le copain, annonce qu'il est favorable à une deuxième coupure pub sur les chaînes privées. Un peu de retenu, François, je sais que tes petits copains millionnaires te pressent de leur donner encore plus de pognon, mais ça commence à se voir ! Laisse ta pseudo commission faire son boulot fictif et rendre des conclusions qui arrangeront tout ce joli monde de la finance. Pour financer la télé publique t'as pas trop d'idées mais pour gaver tes amis, tu n'en manques pas !

Aucun commentaire: