mardi 22 avril 2008

Laissez passer les sans papiers.....

Les fameux "sans papiers" sont en grève pour avoir des papiers. Alors qui sont ils ceux là ? Ah oui ! ceux qui travaillent. Parce que les sans papiers c'est un peu comme une administration avec tous ses secteurs, services et autres départements. Il y a donc les sans papiers qui sont clandestins, ceux qui travaillent , ceux qui se regroupent familialement, ceux qui sont des voyous, ceux qui se prostituent, ceux qu'on escroque, ceux qu'on plaint et ceux qui profitent du système. Enfin il y a ceux qui sont tout à la fois. Dans tous les cas la situation de ces gens résulte d'une misère dans leurs pays d'origine qui les pousse à se retrouver hors la loi dans un pays dit civilisé qui n'aime pas trop qu'on vienne profiter de son système. Sauf quand ça l'arrange bien ! En effet, même si l'affluence de " sans papiers" est malgré tout condamnable et pourquoi pas répréhensible, il faut bien reconnaître que ça permet à de nombreux secteurs de notre économie de fonctionner correctement. Ces personnes sont souvent employées dans des secteurs difficiles comme le bâtiment, l'agriculture ou la restauration, sur des emplois dont les "français" se détournent facilement. Alors trouvons les moyens de pourvoir ces emplois en "interne" ou laissons ces gens travailler, avec des papiers. Et puis le plus à blâmer dans ces histoires c'est plutôt le patron qui embauche ou exploite même des pauvres gens hors la loi. Mais tout le monde ferme les yeux et laisse perdurer une situation qui facilite la vie de nombreuses entreprises.
D'autre part il m'apparaît toujours incongru de voir des gens vivre en France malgré tout normalement, avec des enfants scolarisés, des loyers, des impôts, des comptes en banque, avec des pouvoirs publics qui tombent des nues en apprenant qu'un tel vit ici depuis 20 ans, qu'un autre paye sa taxe d'habitation dans ce village depuis des lustres et que ce dernier fait le ménage à l'assemblée Nationale depuis 10 ans ! Sans comparaison, c'est un peu comme les prostituées qui acquittent l'impôt sur le revenu alors qu'elles n'ont pas le droit d'exercer. Bizarre, non? Je ne juge pas mais je constate simplement certaines incohérences. D'ailleurs je préfère qu'on aide ces étrangers plutôt que de les laisser dans leur misère et leur désarroi, mais on ne pourra pas le faire pour tout le monde. Si on leur permet de s' intégrer officieusement dans la société française c'est de notre faute, alors ne leur jetons pas la pierre et donnons leur des papiers, officiellement.

Aucun commentaire: