mercredi 30 avril 2008

Organisme Génétiquement Meilleur


Sans vouloir jouer l'emmerdeur, je ne suis pas vraiment contre les OGM. Si on reprend la dénomination première, OGM cela veut dire Organisme Génétiquement Modifié. Dans "Organisme" on entend évidemment parler des végétaux chers à Monsieur Bové mais il y a aussi les animaux, les micro organismes, les virus, les bactéries, les cellules animales, humaines et bon nombres d'autres domaines où l'on peut modifier les codes génétiques pour améliorer la vie des gens, des animaux, de la planète !
Tout n'est pas mauvais dans les OGM, ce sont des techniques nouvelles qu'il faut évidemment encadrer, étudier et utiliser sans visions exclusivement mercantiles ou vicieuses. Bon nombre de techniques scientifiques ont apporté des avancées incroyables pour notre santé, notre vie de tous les jours mais aussi des dérives bien évidemment : les OGM en font partie et il ne faut pas nous cantonner à ce que veux bien nous en dire, encore une fois, José Bové. Il n'est pas la seule voix au monde capable de parler des OGM. Des milliers de personnes travaillent sur ces techniques et essayent d'en tirer le meilleur bénéfice pour le plus grand nombre. Laissons les travailler et ne les condamnons pas avant de savoir. Ce n'est pas en dévastant des serres de recherche à Montpellier et en mettant en l'air 5 ans d'étude sur le riz transgénique qu'on peut savoir si il est bon ou pas pour l'environnement. Par exemple il est aussi réducteur et démagogique de faire croire que les graines génétiquement modifiées affament les populations. En effet depuis des dizaines d'années les semences utilisées dans l'agriculture moderne occidentale sont des hybrides non génétiquement modifiés, parfaitement sélectionnées pour donner le meilleur rendement possible d'une espèce donnée. Aucun agriculteur au monde ne replante ses propres semences : chaque année il rachète des semences pour avoir la meilleure qualité, car un hybride replanté donnera une récolte inégale et fort peu rentable. Alors ne crachons pas sur des variétés qui ont une gène terminator empêchant de les replanter, cela fait belle lurette que personne ne replante ses propres semences. Il n'y a qu'un seul type d'agriculture qui demande des semences réutilisables, c'est l'agriculture qui permet à une grande quantité de gens pauvres, démunis et qui n'ont que leur récolte pour se nourrir, de re semer le fruit de leur travail. Il est évident que dans ce cas là, la mise a disposition de semences "naturelles" est une nécessité pour ne pas rompre une certaine chaîne alimentaire. Mais les deux types de semences doivent pouvoir cohabiter car elle ne répondent pas au même besoin. D'autant plus en cette période de pénurie alimentaire : il est préférable que les agriculteurs occidentaux cultivent des céréales de qualités, à haut rendement, achetées chez des sélectionneurs qui maîtrisent leur sujet, pour répondre au mieux au marché alimentaire international, avec une augmentation des tonnes de céréales produites.
Autre réflexion concernant Môssieur Bové : comment peut il se revendiquer "éleveur de brebis" dans le Larzac et passer son temps sur les plateaux télé, aux sommets alter mondialistes internationaux, en grève de la faim à Paris, en campagne présidentielle et même, à une certaine période, en Palestine pour soutenir Yasser Arafat !! Ses brebis doivent être génétiquement modifiée pour se passer si longtemps de leur patron !
Et puis José, si demain on modifie génétiquement le virus du Sida ou de l'hépatite C et qu'il devient inactif, est ce qu'on ne le fait pas parce que c'est un OGM ? Si on guéri un leucémique de la même façon, on ne continue pas ? Si on ne passe plus un seul pesticide dans un champ parce qu'on plante une variété qui se défend seule, est ce que c'est moins bien ??

mardi 22 avril 2008

Laissez passer les sans papiers.....

Les fameux "sans papiers" sont en grève pour avoir des papiers. Alors qui sont ils ceux là ? Ah oui ! ceux qui travaillent. Parce que les sans papiers c'est un peu comme une administration avec tous ses secteurs, services et autres départements. Il y a donc les sans papiers qui sont clandestins, ceux qui travaillent , ceux qui se regroupent familialement, ceux qui sont des voyous, ceux qui se prostituent, ceux qu'on escroque, ceux qu'on plaint et ceux qui profitent du système. Enfin il y a ceux qui sont tout à la fois. Dans tous les cas la situation de ces gens résulte d'une misère dans leurs pays d'origine qui les pousse à se retrouver hors la loi dans un pays dit civilisé qui n'aime pas trop qu'on vienne profiter de son système. Sauf quand ça l'arrange bien ! En effet, même si l'affluence de " sans papiers" est malgré tout condamnable et pourquoi pas répréhensible, il faut bien reconnaître que ça permet à de nombreux secteurs de notre économie de fonctionner correctement. Ces personnes sont souvent employées dans des secteurs difficiles comme le bâtiment, l'agriculture ou la restauration, sur des emplois dont les "français" se détournent facilement. Alors trouvons les moyens de pourvoir ces emplois en "interne" ou laissons ces gens travailler, avec des papiers. Et puis le plus à blâmer dans ces histoires c'est plutôt le patron qui embauche ou exploite même des pauvres gens hors la loi. Mais tout le monde ferme les yeux et laisse perdurer une situation qui facilite la vie de nombreuses entreprises.
D'autre part il m'apparaît toujours incongru de voir des gens vivre en France malgré tout normalement, avec des enfants scolarisés, des loyers, des impôts, des comptes en banque, avec des pouvoirs publics qui tombent des nues en apprenant qu'un tel vit ici depuis 20 ans, qu'un autre paye sa taxe d'habitation dans ce village depuis des lustres et que ce dernier fait le ménage à l'assemblée Nationale depuis 10 ans ! Sans comparaison, c'est un peu comme les prostituées qui acquittent l'impôt sur le revenu alors qu'elles n'ont pas le droit d'exercer. Bizarre, non? Je ne juge pas mais je constate simplement certaines incohérences. D'ailleurs je préfère qu'on aide ces étrangers plutôt que de les laisser dans leur misère et leur désarroi, mais on ne pourra pas le faire pour tout le monde. Si on leur permet de s' intégrer officieusement dans la société française c'est de notre faute, alors ne leur jetons pas la pierre et donnons leur des papiers, officiellement.

mercredi 16 avril 2008

Félicitations ! On continue ......!

En ce début de printemps morose, sans trop de soleil, un petit rayon de bon sens, d'ingéniosité et de pragmatisme vient d'illuminer enfin la sphère écologique de notre beau pays. Deux grandes enseignes de la distribution française, Carrefour et Leclerc pour évidemment les nommer, viennent de lancer des projets de production d'électricité par l'installation de panneaux photo voltaïques sur les toitures de leurs bâtiments. A Nîmes, Laudun et Montpellier ces trois acteurs du secteurs ont conjugués les immenses surfaces inutilisées de leurs toitures avec l'utilisation de l'énergie solaire. Au Leclerc de St Aunes, plus précisément, il m'apparaissait incongru de voir l'installation de charpentes et de toitures en bois, inclinées pour faire de l'ombre aux véhicules des clients. Je trouvais çà gonflé de dépenser autant d'argent pour simplement éviter à quelques ménagères de moins de 50 ans de se mouiller ou de prendre des coups de soleil. Que neni ! En se positionnant de l'autre coté du champ de vision il m'est apparu, oh joie, que ces couvertures imposantes servaient ni plus ni moins qu'à supporter des dizaines de panneaux solaires permettant la production d'électricité pour la totalité du centre commercial et plus si affinité : merveilleux, ingénieux, heureux, quoi ! Bravo, tout simplement bravo et espérons que vous ferez des emules.

mardi 15 avril 2008

Ophtalmophobie !


Le système de santé français n'est plus a un paradoxe près : on rembourse les patchs anti tabac mais on s'apprête à dé rembourser les soins d'ophtalmologie, l'achat de lunettes, peut être un jour les soins dentaires et pourquoi pas, les appareils auditifs ! Donc il vaut mieux fumer 1 paquet de cigarettes par jour que d'être aveugle, d'avoir une rage de dent et de ne rien entendre. Remarquez, rien entendre ça permettrait au moins de ne pas écouter les conneries que peut déblatérer notre chère Ministre de la Santé que l'on rebaptisera d'ailleurs bientôt Ministre de la maladie. Entendre et voir sont quand même des fonctions essentielles du corps humain ! Le B-A BA du bien être et de l'insertion dans la société depuis la nuit des temps. Demandez à un mal voyant, un enfant scolarisé ou une personne âgée si c'est la vue est un luxe. Je pense en fait avoir compris d'où vient le problème : madame Bachelot est myope et malentendante, c'est pourquoi elle ne comprend pas certains problèmes qui touchent la population. C'est comme son passage au ministère de l'écologie : elle n'a rien vu, rien entendu. Si on la laisse faire dans 2 ans on ne sauve plus les enfants prématurés car les parents en feront d'autres mieux portant ; on n'opère plus les seniors, de toute façon ils vont bientôt mourir, et laissons faire le SIDA car il n' y aura bientôt plus de malades ..... parce qu'il n'y aura plus personne ! Messieurs les politiques de droite, ayez le courage d'aller voir un peu ce que font vos amis docteurs libéraux, radiologues, pharmaciens, dentistes, directeur de clinique privé et autres biologistes, qui roulent rarement en Dacia, qui font rarement faillite, qui payent leur personnel au lance pierre et qui s'enrichissent sur le dos des malades. Vous avez déjà entendu parler d'une pharmacie en faillite ? Le plus gros problème est que l'on demande au service public de soigner tout le monde, le plus vite possible et le moins cher possible, avec le moins de personnel possible et d'un autre coté on laisse prospérer des entreprises privées qui n'ont aucun intérêt à diminuer leurs prescriptions, leurs actes, leurs ventes de médicaments, pour toujours faire rentrer un maximum d'argent. Deux systèmes cohabitent et fonctionnent différemment avec les mêmes règles. C'est injuste et c'est encore l'hôpital public et les patients qui vont trinquer : A votre santé ! C'est Roselyne qui régale !!

mercredi 9 avril 2008

Murat des champs, Murat des villes....

Jean Louis Murat sort un nouvel album. Vite ! Je ne vais surtout pas le télécharger sur le net, vite je vais jeter le Télérama de la semaine, vite je ne vais pas écouter France Inter, Musique, Culture, vite je débranche mon décodeur satellite pour ne pas voir "Le grand Journal", vite! vite! vite !!! Protégeons nous !!! Protégeons nous de sa grosse tête, de sa vision idéale du monde, de son arrogance, de ses absences aussi bien orchestrées que ses présences, de sa médiatisation sur laquelle il bave et surtout de ses chansons ennuyeuses. Etre "border line" et faire des duos avec Carla Bruni et Mylène Farmer, ça vous classe un chanteur engagé çà ! Il nous explique que l'industrie du disque est méchante, corrompue et mercantile et qu'elle exclue bon nombre de ses "petits copains chanteurs", malheureux de ne pas faire parti du système. Les radios aussi c'est des salauds parce qu'ils ne passent pas leurs chansons. Oui mais leurs chansons elles cassent peut être pas 3 pattes à un canard ! Mais toi aussi Jean Louis tu ne passes pas sur les ondes radiophoniques et pourtant tu nous fatigues régulièrement avec tes productions ! Tu vois, JL, le monde est cruel, surtout avec mes oreilles.....

mardi 8 avril 2008

MAM disfonctionne.....




Lundi 07 avril, un petite flamme traverse Paris au mileu de 3000 policiers, des dizaines de véhicules de police, un bus-bunker, des CRS qui molestent des pacifistes tibétains, des journalistes muselés et des parisiens médusés devant tant de méthodes anti démocratiques au coût astronomique.

Ne provoquons pas la Chine.....

Dans le 93, des lycées sont assaillis par des casseurs qui profitent des grèves étudiantes pour caillasser des symboles de l'état et pour tabasser des proviseurs devant le regard impassible de véhicules de police qui attendent la fin de l'echauffourée pour venir constater les dégats devant un corps enseignant demuni et abasourdi.

Ne provoquons pas "les "jeunes"....
Cherchez l'erreur......