mardi 11 mars 2008

Platini petit kiki !

On vient d'apprendre que la Fifa arrête tous les tests permettant d'aider les arbitres sur les terrains de football et qu'ils ne sont pas prêts d'être assister par la vidéo. On nage en plein délire, dans un océan de crabes qui font tout pour continuer comme si de rien était. "Il faut laisser intervenir l'humain...." évidemment il est plus facile d'influencer, de faire pression, de copiner ou carrément d'acheter un "humain" qu'une vidéo ou tout autre système moderne qui montre en permanence à des millions de spectateurs ou de téléspectateurs l'évidence même. Mais un arbitre ne voit pas ou ne veut pas toujours voir l'évidence. On continuera donc à râler sur des buts valables refusés, sur des non buts validés, on verra encore des scores hallucinants, des mains de Vata, des Schumacher couper en 2 des Baptiston, des Reveillère découper Wendel, des Eduardo out pour 10 mois, des penalties imaginaires, des penalties oubliés, des hors jeu de grand père et des lignes de but tordues. Le sport le plus populaire du monde est le plus ringard et le plus obsolète du monde. Toutes les règles sont édictées par quelques vieux croûtons indéboulonnables et appliquées par des instances dirigeantes peuplées d'anciens joueurs ou dirigeants rodés au monde merveilleux du football business. Blatter à la Fifa c'est Fidel Castro à Cuba : tant qu'il sera là, on n'avancera pas et le football restera un sport sans sa "glorieuse incertitude". Tout peut être pipé et notre cher Bernard Tapie l'avait bien compris quand au lendemain de la demi finale de Ligue des Champions à Benfica il déclarait " je sais comment faire...". C'est pathétique mais il n'a fait qu'appliquer les règles obscures en vigueur dans les plus grands club d'Europe. On dirait que Jean Michel Aulas n'a toujours pas compris. Il est beau parleur dans la presse, donne des leçons à tout le monde, mais passe pour un agneau au yeux des Berlusconi, Abrahamovitch ou autre Alex Ferguson. Mais le plus incompréhensible reste l'attitude de Michel Platini, président de l'UEFA, qui est remonté comme une pendule contre toute évolution technique. C'est incompréhensible. Quand à notre cher Guy Roux, qui évite aussi régulièrement le sujet, il ferait mieux de regarder ce qui se passe du coté du rugby, même si il s'y refuse, car voilà un sport sortit de l'âge de pierre, qui se sert de tout ce qui peut lui faciliter la tâche, qui retransmet les matchs sur écran géant dans les stades, ralentis compris, sans avoir peur de la réaction de son public, qui sanctionne après coup, grâce à la vidéo, des mauvais gestes, et qui ravit son public de plus en plus nombreux, sans traiter les arbitres "d'enculé" à chaque approximation : au rugby on ne triche plus ou du moins ça se voit. Au foot tout le monde veut tricher et ça se voit aussi !
Dernière minute !!!!! Platoche nous demande aussi de respecter tout le monde lors de l'Euro 2008. Les hymnes, les arbitres, les joueurs, les spectateurs : continuons à être des consommateurs mais surtout ne manifestons pas un quelconque mécontentement si par hasard nous relevions quelques magouilles arbitrales flagrantes ou autre bizarreries. Show must go on !

Aucun commentaire: