lundi 31 mars 2008

CONS SANS GAINS


CONS SANS GAINS : Définition applicable au supporter de base du football français et du PSG en particulier. Que peuvent ils espérer dans cet affichage ostensible de leur connerie ? Car il faut dire que les individus qui ont méchamment décrits les supporters ch'tis lors de finale de la Coupe de la Ligue PSG / Lens samedi soir ont au moins réussi une chose, à savoir se mettre tout le monde à dos. Espérons simplement que cette vague d'indignation ne soit pas une façon pour les instances dirigeantes du foot français de se dédouaner de toute responsabilité. Le PSG est le leader incontesté de la stupidité, de la crétinerie, de la bêtise, de la méchanceté et de la négation du sport en France depuis 20 ans. On attend qu'il y ait 30 morts au Parc des Princes (Parc des Singes, non?) pour arrêter ou interdire de stade ces fous comme en Angleterre? Les directions succéssives se sont voilés la face quand à ces agissements et ils sont parfaitements responsables. Tous ces demeurés sont abonnés, fichés, connus du club. Dans n'importe quelle manifestation sportive, lorsqu'on réserve des places on nous demande nos noms, notre adresse email, notre n°de CB et j'en passe. Lorsque vous rentrez au stade on vous fouille, on vous interdit la moindre bouteille d'eau de peur que vous ne consommiez pas dans le stade. Par contre on laisse entrer des drapeaux avec des bâtons de 2 m, des tambours, des tifos et évidemment des banderoles de 40 m insultantes. Et l'innommable ne se produit pas que dans le stade. Samedi soir les mêmes extrémistes était dans le RER B et insultaient les personnes de couleurs sur le quai de la gare du Nord, avec des paroles du style " si tu montes, on te démonte !". Ils étaient en plus saouls, drogués et se moquaient de toutes lois et de toutes règles de décence. Que se passe-t-il si quelqu'un à le malheur de leur répondre? Et comme expliquer à mes neveux de 8 et 10 ans qui venaient pour la première fois faire la fête au Stade de France que ces gens là ne sont pas normaux et que ce n'est pas toujours comme ça un jour de finale? Et pourtant c'est souvent comme ça avec le PSG en finale : la dernière finale de Coupe de France contre l'OM ressemblait déjà à un rassemblement du Front National avec un virage entier de nazillons tricolores bras tendus qui faisait face à un virage coloré, bigarré, avec des drapeaux de tous les pays, un kop normal, quoi ! Le contraste était saisissant. J'étais situé au milieu du Stade de France et malgré tout on sentait bien que 75 % du stade était pour l'OM, avec ses supporters qui cachent leur écharpes marseillaise jusqu'à l'entrée du stade pour ne pas subir les insultes des fachos, ces enfants à qui on demande de ne pas montrer leur maillot bleu et blanc avant d'être assis : c'est triste, non? Quand l'OM a perdu la finale on était déçu mais on a tout de suite réalisé que c'était pas plus mal de vite sortir du stade, de prendre le RER et de fuir cette ambiance nauséabonde pendant que les "animaux" éructaient de joie sur leurs joueurs vainqueurs! Joueurs, certains de couleur(?), qui effectuaient un quart de tour d'honneur dans un stade quasi déserté. Et ces soit disant supporters ne sont pas 150 ou 200, comme on veut bien nous le laisser croire, ils sont 5000 ! Oui, 5000 !!! Les mêmes qui jetaient des bouteilles sur Fabrice Fiorèse, devant les caméras de télévision, lorsque ce dernier essayait de tirer un corner, les mêmes qui envoient des fusées dans les tribunes, les mêmes qui agressent un policier noir un soir de défaite et qui se font tirer dessus, les mêmes qui menacent Rothen quand il a le malheur de ne pas être au top dans une équipe de CFA, les mêmes qui assomment un supporter marseillais paralysé à vie !

Eradiquez ces gens, messieurs du football, dirigeants, politiques, justice, joueurs même ! Vous en sortirez grandis ! Samedi soir si j'avais été Gervais Martel, en lisant une telle banderole, j'aurais demandé à mon équipe de ne pas jouer et on aurait vu la tête du PSG, de la Ligue et de tous ces décideurs qui ne décident rien. Les lensois aurait défiler dans la capitale avec leurs chants et leur bonne humeur et ça aurait été un beau pied de nez à tous ces cons, parce qu'entre nous, on s'en tamponne de la coupe de la Ligue.....

Seule consolation, l'année prochaine, les nazillons iront hantés les stades de L2.......

Aucun commentaire: