lundi 31 mars 2008

CONS SANS GAINS


CONS SANS GAINS : Définition applicable au supporter de base du football français et du PSG en particulier. Que peuvent ils espérer dans cet affichage ostensible de leur connerie ? Car il faut dire que les individus qui ont méchamment décrits les supporters ch'tis lors de finale de la Coupe de la Ligue PSG / Lens samedi soir ont au moins réussi une chose, à savoir se mettre tout le monde à dos. Espérons simplement que cette vague d'indignation ne soit pas une façon pour les instances dirigeantes du foot français de se dédouaner de toute responsabilité. Le PSG est le leader incontesté de la stupidité, de la crétinerie, de la bêtise, de la méchanceté et de la négation du sport en France depuis 20 ans. On attend qu'il y ait 30 morts au Parc des Princes (Parc des Singes, non?) pour arrêter ou interdire de stade ces fous comme en Angleterre? Les directions succéssives se sont voilés la face quand à ces agissements et ils sont parfaitements responsables. Tous ces demeurés sont abonnés, fichés, connus du club. Dans n'importe quelle manifestation sportive, lorsqu'on réserve des places on nous demande nos noms, notre adresse email, notre n°de CB et j'en passe. Lorsque vous rentrez au stade on vous fouille, on vous interdit la moindre bouteille d'eau de peur que vous ne consommiez pas dans le stade. Par contre on laisse entrer des drapeaux avec des bâtons de 2 m, des tambours, des tifos et évidemment des banderoles de 40 m insultantes. Et l'innommable ne se produit pas que dans le stade. Samedi soir les mêmes extrémistes était dans le RER B et insultaient les personnes de couleurs sur le quai de la gare du Nord, avec des paroles du style " si tu montes, on te démonte !". Ils étaient en plus saouls, drogués et se moquaient de toutes lois et de toutes règles de décence. Que se passe-t-il si quelqu'un à le malheur de leur répondre? Et comme expliquer à mes neveux de 8 et 10 ans qui venaient pour la première fois faire la fête au Stade de France que ces gens là ne sont pas normaux et que ce n'est pas toujours comme ça un jour de finale? Et pourtant c'est souvent comme ça avec le PSG en finale : la dernière finale de Coupe de France contre l'OM ressemblait déjà à un rassemblement du Front National avec un virage entier de nazillons tricolores bras tendus qui faisait face à un virage coloré, bigarré, avec des drapeaux de tous les pays, un kop normal, quoi ! Le contraste était saisissant. J'étais situé au milieu du Stade de France et malgré tout on sentait bien que 75 % du stade était pour l'OM, avec ses supporters qui cachent leur écharpes marseillaise jusqu'à l'entrée du stade pour ne pas subir les insultes des fachos, ces enfants à qui on demande de ne pas montrer leur maillot bleu et blanc avant d'être assis : c'est triste, non? Quand l'OM a perdu la finale on était déçu mais on a tout de suite réalisé que c'était pas plus mal de vite sortir du stade, de prendre le RER et de fuir cette ambiance nauséabonde pendant que les "animaux" éructaient de joie sur leurs joueurs vainqueurs! Joueurs, certains de couleur(?), qui effectuaient un quart de tour d'honneur dans un stade quasi déserté. Et ces soit disant supporters ne sont pas 150 ou 200, comme on veut bien nous le laisser croire, ils sont 5000 ! Oui, 5000 !!! Les mêmes qui jetaient des bouteilles sur Fabrice Fiorèse, devant les caméras de télévision, lorsque ce dernier essayait de tirer un corner, les mêmes qui envoient des fusées dans les tribunes, les mêmes qui agressent un policier noir un soir de défaite et qui se font tirer dessus, les mêmes qui menacent Rothen quand il a le malheur de ne pas être au top dans une équipe de CFA, les mêmes qui assomment un supporter marseillais paralysé à vie !

Eradiquez ces gens, messieurs du football, dirigeants, politiques, justice, joueurs même ! Vous en sortirez grandis ! Samedi soir si j'avais été Gervais Martel, en lisant une telle banderole, j'aurais demandé à mon équipe de ne pas jouer et on aurait vu la tête du PSG, de la Ligue et de tous ces décideurs qui ne décident rien. Les lensois aurait défiler dans la capitale avec leurs chants et leur bonne humeur et ça aurait été un beau pied de nez à tous ces cons, parce qu'entre nous, on s'en tamponne de la coupe de la Ligue.....

Seule consolation, l'année prochaine, les nazillons iront hantés les stades de L2.......

mercredi 26 mars 2008

Légion d'horreur !


En ce mois de mars, le mois des fous comme on dit chez nous, Bernadette Chirac a été décorée de la Légion d'honneur. Horreur malheur !! Comble du ridicule, en même temps que Christian Clavier !! Cela prouve tout le sérieux de cette institution et avec quel crétinisme on décore tout et n'importe quoi. Il y a quelques jours mourrait ce brave Lazare Ponticelli, dernier poilu de la grande guerre et je trouve pitoyable de décorer une femme de président et un comédien. Christian Clavier n'est plus que l'ombre de celui qui critiquait la société dans ses pièces ou ses spectacles au vitriol. Le coté trop corrosif des dialogues du "Père noël est une ordure" lui a sacrément attaqué le cerveau ainsi que son pognon. Bernadette et Christian ont tout de même une chose en commun qui les a menés au firmament puis au cloués au pilori : Jacquouille la fripouille !!!! Leur Jacquouille respectif les a porté au pinacle avant de les plomber tels des boulets dont on ne peut plus se défaire. Comment peut on décorer de tels personnages, comme des footeux d'ailleurs ou autre Sharon Stone? Bernadette qu'a-t-elle fait dans sa vie pour mériter çà ? Où est l'intérêt pour "la France" d'encenser une première dame qui sera rapidement oubliée dans l'histoire de notre pays, simplement citée dans les livres de compte des pièces jaunes ou dans l'histoire chiraquienne électorale de la Corrèze ? Quand à Christian Clavier je le trouvais plus sympa et moins ridicule dans "les Bronzés 1" qu'à l'Elysée en train de montrer son bide gonflé par l'argent et la suffisance. Je finirai en citant Edmond Maire qui déclarait à juste titre " Ce n'est pas à l'état de décider qui est honorable ou pas".

jeudi 20 mars 2008

Carquefada !

En fin de saison il faudra faire des statistiques sur Djibril Cissé et calculer le nombre de matchs qu'il a fait gagner à l'OM depuis qu'il est là et du nombre qu'il a fait perdre. Au niveau des occaions de but c'est digne de JPP à la grande époque de ses loupés mémorables. Oui mais voilà, c'était au début de sa carrière, ça a duré 2/3 ans et puis basta. Notre Jean Pierre national a enfilé les buts comme des perles, dans des conditions hallucinantes et lors de matchs au sommet. Notre DC régional a commencé avec Guy Roux a claquer quelques pralines quand il était jeune et puis son nombre de tatouages a été inversement proportionnel à son nombre de buts. Lors de cette Coupe de France de plus en plus insipide, copie conforme d'une coupe de la ligue qui n'interresse que les seconds couteaux, l'OM a été de nouveau risible. Je me moque royalement d'une victoire en Coupe de France mais une équipe comme l'OM ne devrait pas perdre contre Carquefou en 8ème de finale : c'est interdit quand on veut défendre un standing européen. Un match comme ça devrait se finir par 9 à 0 pour l'OM, on dirait que c'est normal, fermez le ban ! A une certaine époque les équipes n'osait même pas imaginer avoir l'idée de peut être espérer gagner contre Marseille, de peur de réveiller l'ogre. Maintenant les petits poucets se prennent à rêver : c'est sympa mais ça montre encore une fois que ce n'est pas demain qu'un club français soulèvera une deuxième fois la Coupe aux grandes oreilles.

mardi 11 mars 2008

Platini petit kiki !

On vient d'apprendre que la Fifa arrête tous les tests permettant d'aider les arbitres sur les terrains de football et qu'ils ne sont pas prêts d'être assister par la vidéo. On nage en plein délire, dans un océan de crabes qui font tout pour continuer comme si de rien était. "Il faut laisser intervenir l'humain...." évidemment il est plus facile d'influencer, de faire pression, de copiner ou carrément d'acheter un "humain" qu'une vidéo ou tout autre système moderne qui montre en permanence à des millions de spectateurs ou de téléspectateurs l'évidence même. Mais un arbitre ne voit pas ou ne veut pas toujours voir l'évidence. On continuera donc à râler sur des buts valables refusés, sur des non buts validés, on verra encore des scores hallucinants, des mains de Vata, des Schumacher couper en 2 des Baptiston, des Reveillère découper Wendel, des Eduardo out pour 10 mois, des penalties imaginaires, des penalties oubliés, des hors jeu de grand père et des lignes de but tordues. Le sport le plus populaire du monde est le plus ringard et le plus obsolète du monde. Toutes les règles sont édictées par quelques vieux croûtons indéboulonnables et appliquées par des instances dirigeantes peuplées d'anciens joueurs ou dirigeants rodés au monde merveilleux du football business. Blatter à la Fifa c'est Fidel Castro à Cuba : tant qu'il sera là, on n'avancera pas et le football restera un sport sans sa "glorieuse incertitude". Tout peut être pipé et notre cher Bernard Tapie l'avait bien compris quand au lendemain de la demi finale de Ligue des Champions à Benfica il déclarait " je sais comment faire...". C'est pathétique mais il n'a fait qu'appliquer les règles obscures en vigueur dans les plus grands club d'Europe. On dirait que Jean Michel Aulas n'a toujours pas compris. Il est beau parleur dans la presse, donne des leçons à tout le monde, mais passe pour un agneau au yeux des Berlusconi, Abrahamovitch ou autre Alex Ferguson. Mais le plus incompréhensible reste l'attitude de Michel Platini, président de l'UEFA, qui est remonté comme une pendule contre toute évolution technique. C'est incompréhensible. Quand à notre cher Guy Roux, qui évite aussi régulièrement le sujet, il ferait mieux de regarder ce qui se passe du coté du rugby, même si il s'y refuse, car voilà un sport sortit de l'âge de pierre, qui se sert de tout ce qui peut lui faciliter la tâche, qui retransmet les matchs sur écran géant dans les stades, ralentis compris, sans avoir peur de la réaction de son public, qui sanctionne après coup, grâce à la vidéo, des mauvais gestes, et qui ravit son public de plus en plus nombreux, sans traiter les arbitres "d'enculé" à chaque approximation : au rugby on ne triche plus ou du moins ça se voit. Au foot tout le monde veut tricher et ça se voit aussi !
Dernière minute !!!!! Platoche nous demande aussi de respecter tout le monde lors de l'Euro 2008. Les hymnes, les arbitres, les joueurs, les spectateurs : continuons à être des consommateurs mais surtout ne manifestons pas un quelconque mécontentement si par hasard nous relevions quelques magouilles arbitrales flagrantes ou autre bizarreries. Show must go on !

jeudi 6 mars 2008

Paris Se Gamelle

Depuis le début de saison
Paris et Marseille étaient dans les tréfonds
Arrive Guérets, Bye bye Emon,
Et Cissé se remet à les mettre au fond.
Valbuena rybérise et Nasri se les frise
Le PSG, lui, s'enfonce dans la crise.
Souza au mercato c'est vraiment rigolo
Manque de pot ils ont Landreau
Qui va surement manqué l'euro
Après une tête de Taïwo
Il en prend 3 à Bordeaux
Pour la L2 c'est bien parti
Perdez à Toulouse et c'est fini
C'est pas à Lyon qu'ils prendront des points
S'ils se mantiennent je mange mon chien !

mardi 4 mars 2008

Le syndrome Manaudou


Depuis un certain, en même temps que les nouvelles technologies envahissent notre quotidien il apparaît un phénomène qui touche nos chers adolescents prépuberts : l'étalage d'une partie de sa vie intime, amoureuse ou sexuelle aux yeux et à la barbe de tous ; une pratique naïve et irréfléchie, avec des conséquences souvent désastreuses pour les protagonistes. Le plus bel exemple récent est à mettre au crédit de notre chère championne de natation, Laure Manaudou. Il est évidemment scandaleux de voir des vidéos de sa vie privée jetées en pâture sur internet. Mais on peut se demander aussi qu'elle moule l'a mordue pour se filmer dans son intimitée, laisser accès à ces images au premier couillon venu (et le jeune italien imberbe de 20 ans est souvent un peu couillon....) et se désoler ensuite de retrouver ces vidéos sur You Tube ou autre Dailymotion. C'est navrant mais c'est donner le bâton pour se faire battre. A-t-on besoin en 2008 de filmer ses ébats, ses seins, ses fesses pour exister vis à vis de son amoureux, de ses copains ou de ses copines ? Il faut croire que oui ! Bien sur je passe sur le cas Paris Hilton ou autre pouffiasse décérébrée qui ont fait de ces exhibitions numériques un vrai métier et une activité rémunératrice, mais là nous approchons de très près le monde pornographique.

Plus simplement, aussi bien dans mon entourage que dans la société en général on voit apparaître des pratiques chez les jeunes qui ne se rendent pas compte de l'impact que peuvent avoir certaines images sur leur personne ou sur la perception que les autres en ont. Certes ils ne pensent pas à mal et croient que ces pratiques sont anodines mais lorsque le chéri adoré ou la copine jalouse décide de mettre sur la place publique cette intimité, tout dérape. Aujourd'hui encore on apprend qu'une lycéenne de Dieppe est apparue sur une vidéo coquine qu'elle avait tournée elle même avec son téléphone portable. Elle a évidemment fait circuler ce petit film sur le portable du petit copain qui ne s'est sûrement pas gêné pour en faire profiter ses camarades. Il est vrai qu'à cet âge là le lycéen est souvent bête et il réfléchit plus avec ce qu'il a dans son slip qu'avec ce qu'il a dans sa tête. La jeune fille et ses parents ont donc portez plainte et la justice s'est saisie de l'affaire très sérieusement. J'espère néanmoins qu'elle passera aussi un savon à la jeune fille mineure pour qu'elle évite à l'avenir de montrer ses charmes sur son téléphone portable. De même il faut informer les parents qu'avec des téléphones dernières générations on peut se filmer à poil, se filmer en train de tabasser un copain, télécharger des films pornos, les passer en Bluetooth à ses amis et bien sur mettre tout çà sur internet ! Vive les nouvelles technologies ! Tout ceci prouve qu'il ne faut pas mettre dans les mains de nos chers enfants des outils dont ils ne maîtrisent pas les tenants et les aboutissants. L'image est partout et mal utilisée elle peut être une arme redoutable. Et puis je ne me souviens pas avoir eu besoin de tout çà pour draguer, rencontrer ma femme, aimer et avoir mes premières expériences sexuelles. Dans ces moments là, généralement on ne s'encombre pas d'un téléphone 3g+ !