mardi 26 février 2008

Nos envies de pouvoir d'achat

Une simple observation des façades des Habitations à Loyer Modéré, normalement réservés ( sauf à Neuilly...) aux personnes n'ayant pas de revenus ou de petits salaires, permet de comprendre tout le paradoxe d'une société qui se plaint de la baisse de son pouvoir d'achat. Certes les prix augmentent et notre cher "euro" n'y est pas totalement étranger. De même les distributeurs ne trouvent pas la conjoncture si mauvaise. Mais comment peut on faire ses courses à Lidl ou Aldi et se payer un abonnement Canalsat pour environ 40 euros /mois? Comment peut on acheter du jambon phosphaté 1er prix et prendre, en sortie de caisse de supermarché, 3 DVD pour 15euros? Comment peut on continuer à fumer à 5 euros le paquet et donner des chips et du coca tous les jours pour le goûter de ses enfants? Tous ces paradoxes expliquent simplement que bons nombres de foyers font aussi des choix, tout simplement. La part d'équipement de la maison est de plus en plus importante dans le budget familial au détriment de la nourriture et on nous rabat les oreilles sur les fabuleux chiffres de vente d'écrans LCD ou plasma. Il n'y a pas de mystère : les gens préfèrent le dernier téléviseur ou le dernier téléphone portable à un bon morceau de viande ou 1 kg d'haricots verts. Les médias et les industriels nous laissent croire qu'il faut tout avoir et tout de suite. Et bien non, on ne peut pas tout avoir et tout de suite. J'essaye de l'expliquer à mes enfants à longueur de journée, en vacances, dans les centres commerciaux ou sur les lieux de loisirs. Le plaisir n'est pas que dans la consommation. Certes l'achat d'un produit, d'une voiture ou d'un voyage est gratifiant et participe aux bons moments de la vie pour beaucoup de gens, mais il résulte souvent d'un choix. Ce choix il faut l'assumer. Pour ceux qui ne peuvent pas choisir faute de ressources suffisantes, c'est évidemment très dur mais il faut se mettre dans la tête que ce n'est pas parce qu'on a un téléphone 3G+, un faux sac Vuitton, un abonnement Canal+ et une Audi 3 qu'on vit mieux. Une bonne côte de boeuf avec des pommes de terre au four, un petit vin et un bon fromage entre amis, ça coûte parfois moins cher et c'est plus nourrissant pour l'esprit et le ventre.

dimanche 24 février 2008

Souviens toi, connard !

Pardonnez moi ce titre Sarkozien mais il est évident que notre cher Président nage en plein affolement. Le salon de l'agriculture n'avait pas connu pareille ouverture depuis le scandale de la vache folle. Depuis samedi c'est le scandale du taurillon fou, qui se permet d'insulter carrément une personne qui ose ne pas lui serrer la main. Après l'alpague avec un marin, voici l'invective agricole. Nicolas est sûrement moins à l'aise avec les gens de la terre et de la mer qu'avec ses amis technocrates. Pour visiter des villes de banlieues avec 500 CRS c'est aussi plus simple que de faire face aux provinciaux remontés comme des pendules contre un président bling bling. Et oui Nico, la France ce n'est pas que Paris !
Je me souviens aussi d'un jeune homme fort peu aimable de 19 ans qui avait pris 4 mois de prison ferme pour avoir insulter un certain ministre de l'intérieur à Strasbourg, ou encore ce même néo ministre qui s'était permis de recadrer Ségolène Royal lors du débat télévisé de la campagne présidentielle quand celle ci s'était énervée. Il lui avait notamment reproché de ne pas garder ses nerfs, ce qu'implique la fonction présidentielle...... Souviens toi, Nicolas.....

samedi 23 février 2008

Avé Delon, Pôvre couillon !

Cette semaine j'ai fait plaisir à mes enfants, j'ai eu pitié de ma femme et je me suis donc sacrifié pour aller voir Astérix aux Jeux Olympiques. C'est assez intriguant de voir un film si onéreux et si décevant à la fois. On nous a expliqué à grands renforts de cours d'économie cinématographique que le film était certes moins bon que le précédent mais comme le reste de l'Europe est stupide et inculte, il fallait faire un film de base, avec des dialogues de base, un scénario de base et un César de base. Comment diable Uderzo peut il laisser aussi mal adapter une de ses BD cultes si ce n'est pour l'argent? Je ne vois hélas pas d'autre raison. C'est maintenant devenu une habitude de la part de cet illustre dessinateur rongé par l'appât du gain au détriment de l'esprit d'une telle oeuvre que "Astérix et Obélix". Goscinny doit faire des loopings dans sa tombe ! Il y en a un autre qui a fait ce film pour l'argent, c'est notre cher Alain Delon. Cet acteur a fait quasiment 60 films de 1960 à 1980, dont de sacrés bons films, et seulement 20 depuis 1980 avec de sacrés navets. Astérix en est un de plus. On pourrait en rester là. Mais ce qui est pathétique et navrant avec ce monsieur c'est qu'il fait croire depuis longtemps qu'il est le plus beau et le meilleur : c'est faux ; et que quand il était jeune c'était beaucoup mieux : je lui accorde, c'est vrai, et c'est d'ailleurs vrai pour beaucoup de monde ! Mais qui lui fera prendre conscience qu'il nous fatigue avec sa grandiloquence et sa troisième personne du singulier. Dans "Astérix aux JO" il esquisse une autocaricature vite balayée par l'affichage de son nom aux deux génériques de début et de fin du film. "Avec la participation exceptionnelle d'Alain Delon" Non mais je rêve ! On croirait qu'on nous annonce la présence du Pape ou de Georges Bush. Et dire qu'il a du exigé une telle mention de son nom par contrat.....
Vendredi soir, cerise sur le gâteau, ne voilà-t-il pas que ce même Alain Delon est l'invité "surprise et exceptionnel" de la soirée des Césars ! Quelle mauvaise surprise ! Sur le coup c'est plutôt Canal moins que Canal +.... Que viens faire un hommage plus que posthume à Romy Schneider qui aurait soit disant 70 ans et qui mérite un César pour l'ensemble de sa mort ! Tout ça parce qu'ils ont fricotés ensemble et qu'il est triste et malheureux. Cela ne l'empêche pas tout de même de tripoter toutes les actrices qui se présentent à ses cotés. A coté d'un Georges Clooney, Alain Delon c'est Steevy !

vendredi 15 février 2008

Borloo fait plaisir à Carla

Le ministre de l'Ecologie et du développement durable a annoncer la reprise des études pour réaliser en France des liaisons TGV transversales est/ouest et pour terminer enfin les liaisons à grande vitesse Nîmes - Perpignan et Bordeaux-Tours. En effet avec ce maillage efficace un TGV finira bien par passer sur Carla Bruni : après toutes ses chaudes aventures conjugales il ne lui manquait plus que celle là!

mercredi 13 février 2008

Sarko un jour, Sarko toujours...

La semaine Sarkosienne : Il est en Guyane sans Carla qui accuse le Nouvel Obs de méthodes nazis mais s'en excuse dans l'Express pendant que Jean Sarkozy, son fils, plombe Martinon à Neuilly et essaye de se défaire de son histoire de scooter. Il porte plainte contre le Nouvel Obs pour un SMS à Cecilia, rencontre Lula à la frontière brésilienne puis va au diner du Crif : Il est au Brésil le diner du Crif cette année ?
Et ce n'est que jeudi......(soupirs......!)
AH ! j'allais oublier : Notre cher Président vient d'en inventer une autre. Devant le fameux Crif il propose que chaque élève français parraine un enfant français juif mort pendant la seconde guerre mondiale, victime de la Shoah. Il nous a déjà fait le coup avec Guy Mocquet ! Bientôt chaque élève parrainera un enfant d'extrème gauche mort pendant la seconde guerre mondiale, un jeune bambin bosniaque victime de la guerre en Yougoslavie, un tutsi rwandais tué par un hutu, un jeune palestinien mort dans la bande de Gaza, un irakien de 3 ans bombardé par l'aviation US, un bébé tibétain victime des chinois et pourquoi pas un gueux païen de 10 ans écartelé durant l'inquisition ! A ce rythme il va falloir alléger les programmes scolaires pour que nos élèves puissent se rappeller de tous ces enfants assassinés ! A moins qu'il fasse encore du corporatisme pré électoral : On caresse les juifs dans le sens du poil, on pourrait presque autoriser les musulmans à remettre le voile jusqu'au 09 mars, et permettre aux Catholiques de persécuter les protestants. Juste pour un mois ! Sinon dans un autre registre, après les taxis qui ont pleurés et qu'on a bien consolés, on pourrait laisser finalement les cheminots prendre leur retraite à 50 ans et les fumeurs fumer, non ? Ca c'est une belle campagne électorale !

La cigarette tue....le boulot !


Depuis un certain temps, et plus encore depuis le 01/01/2008, il est interdit de fumer dans tous les lieux publics et sur son lieu de travail. En tant qu'ancien fumeur tolérant je trouve cela judicieux même si ça peut paraître sévère. Néanmoins un problème apparaît sur les lieux de travail : l'absentéisme tabagique. En effet les employés fumeurs sortent régulièrement griller une clop, disons 6 fois dans la journée de travail, à raison de 10 minutes chaque fois. Résultat : une heure de moins travaillée ! Lorsqu'on leur fait remarquer, les relations amicales de bureau s'estompent. "C'est un droit ! Vous allez bien au toillettes ou boire le café, vous les non fumeurs !" Oui mais eux aussi ils vont aux toilettes et boire le café ! Donc mauvaise argumentation. Tout ceci se rajoute aux poses cigarettes et le temps "plaisir" grimpe dangereusement dans une journée de travail. Je passe aussi sur les conflits qui découlent de l'abscence de ces personnes. En effet il est fréquent de les chercher dans les bureaux pour une question, un dossier urgent ou un résultat en attente : ils ne sont pas là, repassez plus tard ! Ils ont aussi la facheuse tendance à fumer en groupe : " Hé tu n'en grillerais pas une ? Ouais, on descend !" Tant et si bien qu'ils partent à 2, 3, 4 et en profitent pour taper la discute. Ca commence à grincer. Si on pousse le raisonnement un peu plus loin certains employés drogués, boulimiques ou obsédés sexuels vont revendiquer leur droit à satisfaire leur démons ou leur dépendances toutes les heures. Quels mouvements quotidiens dans les entreprises ! Comme dirait Coluche : " Ceux qui sortent se masturber croisent ceux qui rentre de fumer !"

Dans l'entreprise on a effectivement des droits mais surtout des devoirs et beaucoup ont tendance à l'oublier ces temps ci.

mardi 12 février 2008

Je n'aime pas Grégory Lemarchal, ai je le droit ?

Ai je le droit de ne pas aimer Grégory Lemarchal ? Evidemment oui. Je ne parle pas du jeune homme décédé d'une longue et injuste maladie. Je ne parle pas de ce drame qu'une famille a du vivre depuis plusieurs années pour se terminer pas une disparition douloureuse. Je parle simplement du gagnant de la Star Ac, cet ersatz de karaoké géant qui abrutit la moitié de nos ados prébuberts et leurs parents en leur laissant croire en une quelconque réussite, un quelconque talent et une supposée starification immédiate. Grégory Lemarchal représente malheureusement tout çà. C'était soit disant son rêve de chanter et de gagner la Star Ac pour s'en sortir et prouver qu'on peut y arriver malgré la maladie. Bravo c'est réussi. Mais pour moi c'est pitoyable. Cela fait maintenant des mois que ce jeune homme est décédé et une espèce de vague de misérabilisme s'est emparée des journaux, des magazines, des producteurs de la Star Ac et bien sur de TF1. C'est triste de voir ainsi étalé le malheur d'une famille. On fait croire aux parents Lemarchal qu'on les soutient, on fait une émission spéciale en guise de faire part de décès, on recueille l'argent de ces fameux SMS qui font la fortune d'Endémol et on crée une association pour venir enfin en aide aux autres enfants malades à coup de centaines de milliers d'euros. Beaucoup de larmes, évidemment sincères, beaucoup de Nikos, surement un peu moins, et voilà un beau produit dérivé qui, indirectement, rafflera la mise. En témoigne les CD vendus : tout a bien fonctionné mais ce mélange des genres et des émotions me dégoûte. Il est cruel de dire que sans cette maladie et sans ce décès dramatique la "carrière" Lemarchal aurait fait choux blanc comme les autres gagnants de cette stupide émission. Qui se souvient des gagnants? A part Jennifer qui était la première et ma foi, la plus mignone, et donc Grégory qui nous a quitté, force est de constater qu'il ne reste pas grand monde. On prend ces jeunes pour des pigeons et il faut dire qu'ils volent très bien ! Pour Grégory son rêve est maintenant éternel, tant mieux, mais pour moi c'est un cauchemar télévisuel et musical permanent. J'ai le droit de le dire, non?

lundi 4 février 2008

Elections US : prenons en de la graine

En cette veille de "Super tuesday" aux primaires américaines, il est interressant de décortiquer un phénomène qui nous est malheureusement inconnu. Non je ne parle pas du mode de désignation du candidat démocrate ou républicain par une suite de super tuesday, monday, saturday qui leurs coûte des millions de dollars en campagne, ni de cette facheuse tendance qu'ont les américains pour se passionner enfin pour un noir, une femme d'ex président ou un rescapé de toutes les guerres du 20ème sciècle. Je parle tout simplement de cette faculté qu'ils ont à assumer leur bord politique et leurs opinions. A ce sujet ils peuvent nous apprendre beaucoup de chose. En effet quel plaisir de voir une Oprah Winfrey plus populaire présentarice américaine, une icone, ou encore récemment Sylvester Stalone choisir le plus simplement du monde le candidat qu'ils soutiennent, en s'affichant avec lui ou en faisant campagne. C'est tout bonnement sincère, honnête et normal contrairement aux situations ubuesques qui se sont produites lors de nos propres élections présidentielles. Rappelez vous Alain Duhamel obligé de quitter ses fonctions professionnelles dare dare parce qu'il avait osé avoir de la sympathie pour F.Bayrou lors d'une conférence filmée par un téléphone portable. De Marie Drucker sommée de laisser sa place de présentatrice parce qu'elle sort avec un ministre. Tout comme Béatrice Schoënberg d'ailleurs (bon il est vrai que c'est moins grave que Marie Drucker....). Et pourquoi pas Christine Ockrent qui présente depuis des années des émissions politiques alors que son mari est ministre dans tous les gouvernements qui le veulent bien? On marche un peu sur la tête et on sait pertinemment l'opinion de tel homme public ou de tel présentateur de TV ou de radio. Tf1 c'est à droite, Télérama c'est à gauche comme leurs copains de France Inter, Europe 1 comme Le figaro c'est à droite, et alors ? Ne nous prenez pas pour des imbéciles et arrêtons cette hypocrisie qui consiste à croire que le monde merveilleux des gens connus recelle de décérébrés, sans opinions et qui ne votent pas. Il y en a, certes, mais Michel Drucker, il pourrait dire pour qui il vote, non? Comme Oprah ! Allez Michel, Allez Michel ! Allleeezzzzzz !

vendredi 1 février 2008

Société déGénérée !

Le président Bouton nous a fait son numéro télévisuel au journal de France 2 sur le thème "Quand nous aurons réglé le détail Kerviel, on repart à l'assaut du monde, clients ne fuyez pas, on est les meilleurs !". Il était si confus avec son histoire de conducteur qui change de voiture pour échapper aux radars ( oui, je sais, moi non plus je n'ai pas trop compris...) qu'on avait l'impression qu'il voulait nous endormir ou alors nous faire passer pour des demeurés qui ne peuvent pas comprendre si par hasard on leur explique clairement les choses . Finalement il y a une troisième explication : Dany a passé son année 2007 à vendre ses stocks options pour s'en mettre plein les poches juste avant que ça dégénère. Cela porte un nom : délit d'initié. C'est peut être un cousin de Noël Forgeard, le père Bouton. En tous cas il s'est bien gardé d'en informer tout le monde dans le journal de Pujadas.
Même si je ne suis pas contre la rémunération conséquente de certains PDG qui font tourner des sociétés monumentales et qui emploie des milliers de salariés, je suis profondément choqué de leur manque de principe et de déontologie. Au Japon, par exemple, un dirigeant pris dans une telle tourmente se ferait Hara kiri ! Loin de moi l'idée d'occire ce pauvre Bouton mais ne pourrait il pas assumer complètement ses errements, se regarder dans une glace et s'en aller, tout simplement? Au lieu de ça il croit passer inaperçu, que personne ne se rendra compte de ses agissement et il s'enfonce dans une spirale qui le discrédite, l'affaibli et le fait passer pour un menteur. Remarquez j'ai l'impression que c'est un mode de fonctionnement rodé dans ce milieu. Continuez Monsieur Bouton, gardez vos retraites dorées, vos parachutes démesurés et vos 6 mois de salaire dont vous vouliez gentiment faire cadeau ; votre entreprise est la risée du monde, elle a perdu 5 milliards d'euros et vous allez vous faire manger tout cru : profitez, vous n'en avez plus pour longtemps et c'est tant mieux !

Sacrée Carla

Elle est forte cette Carla Bruni ! Le porte parole de l'Elysée, qui n'a que çà a faire d'ailleurs, trouve judicieux de faire un point presse pour justifier la plainte déposée par notre couple de guignols nationaux contre une pub ringarde de Ryanair. Certes le procédé de cet avionneur avide du pognon des collectivités locales, n'est pas du meilleur effet mais il faut reconnaitre qu'en associant les deux Bling-bling présidentiels à leur image, ils étaient sur que Nico et Carla allaient porter l'affaire en justice et que toute la presse en parlerait. Joli coup Ryanair ! En plus vous vous êtes excusés....comme Bouton de la Socgen ! Quand à Carla elle ne rate pas l'occasion de réclamer 500000 euros de dommages et intérêts pour atteinte à son image ! Quand elle fait voir son cul dans un magazine espagnol ou qu'elle fait la potiche en Egypte, ce n'est pas une atteinte à son image, c'est son travail ! C'est Martinon qui le dit ! Je préciserai simplement, Mme Bruni, que votre image il y a très longtemps quelle est atteinte..... Quand à notre président il ne réclame qu'un euro de dommage et intérêt car "c'est pour le principe...." Hé Nico, j'espère que tu t'es marié sur le régime de la communauté des biens, hein? Filou, va !