mercredi 9 janvier 2008

Mon Grenelle à moi !


Il m’apparaît évident que certaines réponses simples peuvent être apportées sans blabla incessant au problème "écologique".
Pour ma part j’obligerais toutes les nouvelles constructions de bâtiments publics, stades, surfaces commerciales à équiper leur toiture de panneaux solaires. Sans panneaux, pas de permis de construire. Autre mesure simple et de bon sens : limiter l’éclairage nocturne et diurne des commerces et autres bâtiments. La lumière améliore souvent la sécurité des immeubles mais il est rageant de voir des zones commerciales entièrement éclairées la nuit ou des portions d’autoroutes qui n’en ont pas besoin. On pourrait par exemple définir des règles dans les zones commerciales : extinction obligatoire des enseignes de 1h00 du matin à 6h00. Récemment j'étais dans un immense hôpital tout neuf du sud de la France et il fallait voir la quantité de couloirs qui étaient allumés nuit et jour. De même la quantité de lieu non utilisés pour les soins la nuit ou le jour (bureaux administratifs, service de consultations externes) qui sont éclairés. Et que dire de la climatisation qui tourne à plein régime à des températures anormalement basses. De même cet hôpital, lors de sa conception, a été pourvu d’immenses baies vitrées continues sur toute sa surface : qui a tenu compte des mois d’été ou il faut maintenir relativement frais des m3 de bâtiments avec un soleil intensif et des T° qui peuvent être de 40 - 45 °C en pleine journée ?
Une chose me choque aussi c’est la part des contenants par rapport au contenu que nous achetons. Il est anormal d’acheter certains produits dans des emballages imposants voire disproportionnés. C’est particulièrement vrai dans les magasins de bricolage et décoration : vous achetés 3 boulons dans un emballage plastique de 10 cm2 !
De même remettons en service les matériaux parfaitement recyclables : bouteilles en verre et non en plastique, pareil pour les yaourts par exemple. Lorsque les CFC ont été bannis les industriels se sont adaptés pour continuer à vendre plus proprement, je pense qu’ils s’adapterons encore. Egalement pour les sacs plastiques : il est bien commode de faire croire au consommateur que c’est un vilain monsieur pour la planète si il utilise un sac en plastique mais si il achète un c’est moins grave : Oui mais le sac acheté il est toujours en plastique ! ! ! ! Pourquoi ne pas obliger les magasins à utiliser des sacs en fibre végétale ou comme aux USA des sacs en papier à la sortie des caisses de supermarchés ? depuis qu’il n’y a plus de sacs aux caisses, nous sommes obligés d’en acheter pour nos poubelles ! ! un comble ! ! !
Il faut arrêter de culpabiliser le consommateur : on nous fait toujours porter le chapeau de l’incivilité écologique. Mais c’est faux ! nous faisons tous les jours des gestes pour l’environnemt mais il faut nous aider et pas nous culpabiliser. Obligeons les communes à mettre des éoliennes : il y a bien des quotâts de logements sociaux ! pourquoi pas un minimum éolien ?
Dernière reflexion au sujet du bonus / malus écologique pour les voitures : Qui pollue le plus entre une Ferrari utilisé en moyenne 10000 kms/an et une Clio qui en fait 40000 ? Chercher la réponse et vous serez surpris.

Aucun commentaire: